Twitter limite l'accès aux services de renseignements américains

09/05/16 à 11:51 - Mise à jour à 11:51

Twitter a demandé des explications au collecteur de données Dataminr. Dataminr est spécialisé dans l'indexation et l'analyse de tweets et travaille aussi pour les autorités américaines. C'est précisément ce que veut à présent empêcher Twitter, selon le Wall Street Journal.

Twitter limite l'accès aux services de renseignements américains

© Reuters

Twitter n'a pas rendu cette limitation publique, mais The Wall Street Journal a eu vent de l'information par des sources au sein des services de renseignements. Depuis les déballages d'Edward Snowden, la Silicon Valley s'oppose toujours plus aux services de renseignements américains. Twitter n'est pas la seule entreprise qui cherche la confrontation. Récemment, Apple s'en était ainsi prise aussi au FBI, parce que le fabricant de l'iPhone refusait d'intégrer une porte dérobée dans son software.

Dataminr fournit continuellement des analyses sur base des tweets collectés. Des entreprises des secteurs de la finance, des médias et de la sécurité notamment recourent à Dataminr. Et avec succès car la start-up a révélé être capable de signaler d'importants événements tels les attentats de Bruxelles un certain temps avant les médias traditionnels. Mais le fait que les autorités américaines soient aussi un client de Dataminr, n'est pas du goût de Twitter, et le service de blogging a dès lors interdit à Dataminr d'encore transférer des données à Washington.

Twitter détient cinq pour cent des actions de Dataminr. C'est le seul service qui puisse solliciter tous les tweets sur le réseau en temps réel et qui soit autorisé à les revendre à des clients. (ANP/WK)

En savoir plus sur:

Nos partenaires