TV Vlaanderen accuse Belgacom de sabotage

12/05/09 à 10:40 - Mise à jour à 10:39

Source: Datanews

TV Vlaanderen, qui propose la télévision numérique par satellite, accuse son concurrent Belgacom, qui doit transmettre les signaux des émetteurs, d'être impliqué dans les cinq pannes de courant que ses clients ont subies en l'espace de dix jours.

TV Vlaanderen, qui propose la télévision numérique par satellite, accuse son concurrent Belgacom, qui doit transmettre les signaux des émetteurs, d'être impliqué dans les cinq pannes de courant que ses clients ont subies en l'espace de dix jours.

Voilà ce qu'on peut lire dans différents journaux. Kurt Pauwels, directeur général de TV Vlaanderen, estime que son entreprise n'a rien à se reprocher, mais il soupçonne que Belgacom qui, avec BelgacomTV, propose également la TV numérique, se trouve délibérément à l'origine de ces pannes. "J'ai de sérieux indices que ce qui est arrivé, est intentionnel", selon Pauwels.

C'est Scarlet, la filiale de Belgacom, qui se charge de l'envoi des signaux. Pauwels se demande si c'est le hasard qui a fait que la première panne se soit manifestée dans le centre de données de Scarlet, début avril, le jour même où Scarlet annonçait qu'elle allait elle aussi proposer la télévision numérique.

Pour Belgacom, les accusations de TV Vlaanderen sont "pure ineptie". L'entreprise parle d'un "malheureux concours de circonstances" qui a fait que lors de la panne de courant, le générateur de réserve n'a pas pris le relais, ce qui a prolongé l'interruption électrique. Les clients de Scarlet ont eux aussi été les victimes de cette panne.

Source: Belga

Nos partenaires