Turtelboom 'relance' l'ancien projet PC de la Justice

24/08/12 à 12:00 - Mise à jour à 12:00

Source: Datanews

Les premiers messages relatifs au rafraîchissement des 17.500 PC de la Justice datent d'il y a trois ans. Ce n'est cependant que récemment que la première tranche pécuniaire a été libérée dans ce but. L'actuelle ministre de la Justice, Annemie Turtelboom (OpenVLD), présente donc aujourd'hui en grande pompe son projet 'PC@Work'. L'image est quelque peu pathétique: Turtelboom qui, devant les caméras, tire un 'nouvel' ordinateur portable de sa boîte et le clique dans sa station d'accueil. Dans un communiqué de presse, elle n'hésite pas à affirmer de manière triomphaliste que "l'informatisation de la Justice peut enfin démarrer". 17.500 PC (11.500 ordinateurs de bureau Windows désuets + 6.000 machines Linux) vont être rénovés et standardisés sur Windows 7 et Office 2010.

Turtelboom 'relance' l'ancien projet PC de la Justice

© Belga

Les premiers messages relatifs au rafraîchissement des 17.500 PC de la Justice datent d'il y a trois ans. Ce n'est cependant que récemment que la première tranche pécuniaire a été libérée dans ce but. L'actuelle ministre de la Justice, Annemie Turtelboom (OpenVLD), présente donc aujourd'hui en grande pompe son projet 'PC@Work'.

L'image est quelque peu pathétique: Turtelboom qui, devant les caméras, tire un 'nouvel' ordinateur portable de sa boîte et le clique dans sa station d'accueil. Dans un communiqué de presse, elle n'hésite pas à affirmer de manière triomphaliste que "l'informatisation de la Justice peut enfin démarrer". 17.500 PC (11.500 ordinateurs de bureau Windows désuets + 6.000 machines Linux) vont être rénovés et standardisés sur Windows 7 et Office 2010.

Au terme de projets d'essai à Turnhout et Charleroi, ainsi qu'au parquet fédéral, le déploiement pourra débuter en septembre dans les autres tribunaux et parquets de première instance et dans l'administration. Les prisons suivront ensuite. Fin 2014, les 17.500 ordinateurs devraient être fournis.

Un air de déjà-vu? N'avions-nous pas déjà écrit cela en 2009? Et en 2010? Et une fois encore début 2011? "Tout juste", prétend Karel Tobback, l'ex-apôtre de l'informatisation de Stefaan De Clerck (CD&V). "La standardisation sur Windows 7 et Office 2010 remonte même à la législature de Jo Vandeurzen. Ce projet, d'un montant financier appréciable, a été mis en oeuvre par Microsoft. Lorsque je suis parti, son déploiement était planifié." Pas mal de PC étaient manifestement déjà acquis. "Fin 2010, nous avons réussi à acheter un important lot de PC à un prix très intéressant. Mais comme nous ne pouvions pas encore les installer, nous avons dû les stocker quelque part, ce qui a évidemment nécessité des coûts d'entreposage. Un problème que l'OpenVLD avait à l'époque encore qualifié d''hallucinant'."

Présenterait-on maintenant du vieux vin dans de nouvelles barriques en prélude aux élections imminentes? Margaux Donckier, porte-parole de Turtelboom, nuance: "Le problème à l'époque, c'était le manque d'argent. Lors du dernier conseil ministériel avant les vacances parlementaires, nous avons reçu la première tranche et un accord de principe pour le solde. En tout, cela représente un montant de 7,5 millions d'euros." Karel Tobback reconnaît que, malgré le fait que, selon lui, le software et les PC étaient déjà bien présents en son temps, tout devait évidemment encore être déployé, ce qui était loin d'être évident. "Dans cette optique, je ne peux que me réjouir que cet important projet de base soit poursuivi aujourd'hui. Mais mis à part le nom, il n'y a rien de bien neuf..."

En savoir plus sur:

Nos partenaires