Tulip, complètement... fanée

07/09/09 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

Nedfield, l'actuel propriétaire de Tulip, a été déclaré en faillite.

Nedfield, l'actuel propriétaire de Tulip, a été déclaré en faillite.

Fin juin, Nedfield, aux prises avec de sérieux problèmes depuis des années déjà, a été contrainte de suspendre tous ses paiements. L'année dernière, Nedfield s'était déjà débarrassée de pas mal de ses filiales, dont certaines ont fait la culbute. Lorsque fin juin, la maison mère demanda le report de ses paiements, il était clair que la faillite était proche.

La faillite de Nedfield entraîne la disparition de la marque Tulip. Cette marque autrefois si florissante avait été fondée en 1979 dans la ville néerlandaise de 's-Hertogenbosch. A l'origine, l'entreprise importait des ordinateurs américains, mais en 1983, elle développa son propre PC. A un moment donné, Tulip était même le quatrième plus important vendeur d'ordinateurs en Europe et a même rivalisé avec IBM pour la première place sur le marché néerlandais.

Il y a à présent de fortes chances pour que la marque Tulip disparaisse définitivement, à moins d'un énorme tour de passe-passe à la Commodore. [Sur le site web] de Nedfield, on peut lire un bref communiqué relatif à la faillite et indiquant que les 'conséquences n'ont pas encore été évaluées'.

http://www.tulip.com/Default.aspx?cms=6&cat=2&art=232

Nos partenaires