Trump veut fermer le robinet pour la station spatiale ISS d'ici 2025

26/01/18 à 12:22 - Mise à jour à 12:21

Les autorités américaines n'ont plus prévu d'argent en faveur de l'International Space Station (ISS) dans leur proposition de budget provisoire. Sans un nouvel investissement, l'avenir paraît bien sombre pour la station spatiale.

Trump veut fermer le robinet pour la station spatiale ISS d'ici 2025

© REUTERS

D'une proposition budgétaire provisoire que le site technologique The Verge a pu consulter, il ressort que le gouvernement américain ne veut plus investir dans l'ISS, la station spatiale internationale. Cette proposition peut encore être discutée jusqu'au 14 février, mais ensuite elle sera transmise au congrès américain, où les républicains favorables à Trump sont majoritaires.

Vers la lune

Si les prévisions du gouvernement Trump ne changent pas, cela représenterait très probablement la fin de la station spatiale qui offre ses services depuis plus de deux décennies déjà. Annuellement, l'ISS coûte trois à quatre milliards de dollars à l'organisation aéronautique NASA. Voilà pourquoi cette dernière ne pourra pas continuer à y faire face sans le soutien des autorités.

Il n'est un secret pour personne que Trump n'apprécie guère la stratégie actuelle de la NASA. Selon le président et de nombreux membres du congrès, l'organisation aéronautique devrait se focaliser davantage sur des missions d'exploration de l'espace profond et sur l'aménagement d'une implantation sur la lune.

Initialement, il était prévu de poursuivre les activités de l'ISS à tout le moins jusqu'en 2028. Au terme du projet américain Space Shuttle, des firmes aéronautiques commerciales, telles Boeing et SpaceX, allaient développer des technologies en vue de transporter elles-mêmes des personnes vers l'ISS. Ces deux entreprises ont cependant pris du retard, ce qui fait que la NASA est obligée depuis sept ans déjà à faire appel à des fusées russes pour le transport de ses astronautes.

Collaboration internationale

Un porte-parole de la NASA a réagi à The Verge à propos de la nouvelle susmentionnée: "La collaboration entre la NASA et l'ISS sert de source à des études techniques et scientifiques. La NASA considère l'ISS comme un fondement qui aidera l'humanité à explorer l'espace plus avant." Pour d'autres commentaires, la NASA déclare vouloir attendre que la proposition de budget du gouvernement soit définitive.

Depuis les années que l'ISS est active, la station spatiale a démontré son importance dans des tas d'activités commerciales et scientifiques. Mais à côté de cela, l'ISS est aussi un exemple important de la collaboration internationale entre les pays. Des astronautes de la NASA collaborent ainsi notamment avec des cosmonautes de l'agence spatiale russe Roscosmos. En 2002, l'astronaute belge Frank De Winne est lui aussi resté une longue période à bord de l'ISS.

Nos partenaires