Trop d'opérateurs télécoms en Belgique

07/12/07 à 11:20 - Mise à jour à 11:19

Source: Datanews

Près de trois quarts des entreprises belges utilisent toujours le réseau téléphonique de Belgacom et citent Proximus comme leur partenaire en mobilophonie. Et près de la moitié exploitent toujours le réseau de données de Belgacom, tandis que l'interconnexion de ces entreprises se fait via l'opérateur historique. Telles sont les conclusions de la 11e enquête ICT annuelle de Data News auprès de plus de 300 entreprises.

Près de trois quarts des entreprises belges utilisent toujours le réseau téléphonique de Belgacom et citent Proximus comme leur partenaire en mobilophonie. Et près de la moitié exploitent toujours le réseau de données de Belgacom, tandis que l'interconnexion de ces entreprises se fait via l'opérateur historique. Telles sont les conclusions de la 11e enquête ICT annuelle de Data News auprès de plus de 300 entreprises.

Belgacom demeure donc plus que jamais l'acteur dominant sur le marché professionnel, alors que Mobistar, BT, Verizon Business, Telenet Solutions, KPN, Colt, Didata et Getronics constituent ses principaux concurrents. Le marché est toutefois fortement fragmenté. Si l'on excepte l'opérateur GSM Mobistar, aucun acteur ne dispose d'une part de marché supérieure à 10%. "Il y a tout simplement trop d'opérateurs télécoms", estiment les 4 responsables ICT que nous avions invité à une table ronde en collaboration avec le groupement des utilisateurs Beltug. Leurs commentaires sont à lire dans le Dossier Télécoms, [que vous trouvez ici (pdf)].

Nos partenaires