Trois nouveaux achats pour Combell

24/01/06 à 00:00 - Mise à jour à 23/01/06 à 23:59

Source: Datanews

La société gantoise Combell, spécialisée dans l'hébergement de sites web et dans l'enregistrement de noms de domaine internet, a racheté trois entreprises, ce qui en fait huit, si on y ajoute les cinq reprises de 2005. Cela n'effraie pas son concurrent Hostbasket.

Les trois derniers rachats concernent les entreprises Firstlink Networks, PC Warehouse et IPM. Les deux premières sont belges et la troisième néerlandaise. Firstlink s'occupe surtout d'enregistrement de noms de domaine, alors que PC Warehouse et IPM proposent en outre aussi des services d'hébergement (hosting).Combell, qui existe depuis 2001, a donc déjà effectué huit rachats en une période d'un an. Il y a eu notamment l'entreprise néerlandaise The Internet One, qui dispose de filiales tant en Belgique qu'aux Pays-Bas. A présent que Combell absorbe aussi IPM, elle se positionne dans le top 100 néerlandais du secteur de l'hébergement. Via de nouvelles reprises cette année, l'entreprise souhaite même atteindre le top 50 néerlandais d'ici 2007.En Belgique, Combell est depuis octobre le numéro un du marché, et ses emplettes ne feront que renforcer sa position. Selon les chiffres publiés par l'analyste de marché NetCraft, Combell possède 16.500 clients, soit 12,6 % du marché belge. Ses concurrents les plus proches sont Hostbasket, Belgacom et Telenet, dont les parts de marché respectives sont de 10,3 %, 10,2 % et 8 %. Combell entend continuer à croître en Belgique également. En 2005, l'entreprise a réalisé un chiffre d'affaires de 2,65 millions d'euros contre 1,6 million d'euros en 2004.Hostbasket, qui est le plus proche poursuivant de Combell, selon les chiffres susmentionnés, n'est pas vraiment impressionnée. "Nous recevons aussi des offres de rachat. Elles ne sont pas souvent intéressantes parce qu'il s'agit d'entreprises d'entrée de gamme", explique Tim Coucke, sales & marketing manager d'Hostbasket, "nous ne souhaitons pas nous positionner comme une entreprise pratiquant le discount, mais plutôt comme une société fournissant de la qualité au juste prix. C'est là une attitude correcte vis-à-vis de notre groupe cible, les PME."Le classement de NetCraft, qui place Combell en pole position sur le marché de l'hébergement, ne constitue pas non plus une cause de panique pour Coucke: "Nous gardons notre position dans le top trois du nombre de clients. Mais ce qui est plus important encore, ce sont nos chiffres d'affaires et de croissance. Voilà pourquoi nous continuons à investir, y compris dans notre réseau de partenaires pour la vente indirecte." Et Coucke d'ajouter en marge que Hostbasket a conclu un accord stratégique avec Econocom.

Nos partenaires