Trois mois de revenus supplémentaires pour les opérateurs GSM

07/08/06 à 00:00 - Mise à jour à 06/08/06 à 23:59

Source: Datanews

Proximus, Mobistar et Base se voient offrir trois mois de revenus supplémentaires par le ministre de l'économie Marc Verwilghen. La réduction des tarifs pour le traitement des appels vers un appareil mobile est en effet postposée au 1er novembre.

Il est étrange que les opérateurs GSM se voient attribuer un tel délai. La proposition de l'Institut Belge de la Poste et des Télécommuncations (IBPT) de réduire les tarifs de terminaison mobile, date déjà du début de l'année. En mai, l'importante diminution de prix était approuvée et aurait dû entrer en vigueur au 1er août. Mais les journaux du groupe VUM ont annoncé le week-end dernier que les trois opérateurs mobiles pouvaient encore facturer l'ancien tarif onéreux trois mois de plus. Le Conseil de la Concurrence devait en fait encore donner son feu vert et ce n'est que le 7 juillet que la proposition a été transmise à la Commission européenne, laquelle a un mois pour réagir. Il a donc été décidé de reporter la réduction tarifaire de trois mois.En principe, les coûts plus avantageux des appels devraient entraîner une réduction des tarifs pour ceux qui appellent un GSM via une ligne fixe. A partir du 1er novembre, Proximus ne facturera plus que 10,13 cents (au lieu de 12,66 cents). Chez Mobistar, le prix régressera de 15,98 à 12,75 cents et chez Base de 19,60 à 15,81 cents. D'autres diminutions tarifaires sont prévues pour 2008.Pour les trois opérateurs GSM, ce report constitue une chance inespérée. Ils tirent en effet de 15 à 30 pour cent de leur chiffre d'affaires de ces tarifs. Ce sont les utilisateurs finaux et surtout les grandes sociétés qui sont les dindons de la farce. Les opérateurs de réseaux fixes ne peuvent en effet pas diminuer leurs tarifs avant le 1er novembre. On suppose même que cela ne se fera pas avant le début de l'an prochain.

Nos partenaires