Travail à domicile: remboursement jusqu'à 40 euros par mois non imposables

21/01/14 à 12:28 - Mise à jour à 12:27

Source: Datanews

Les entreprises qui permettent à leurs collaborateurs de travailler de temps à autre ou régulièrement à domicile, pourront rembourser leurs frais jusqu'à 40 euros par mois non imposables.

Travail à domicile: remboursement jusqu'à 40 euros par mois non imposables

Les entreprises qui permettent à leurs collaborateurs de travailler de temps à autre ou régulièrement à domicile, pourront rembourser leurs frais jusqu'à 40 euros par mois non imposables.

C'est la première fois que le fisc prévoit ce genre de chose pour le télétravail. Cela couvre l'utilisation d'un ordinateur et d'une connexion internet privés. Voilà ce qu'on peut lire dans une circulaire du fisc que le journal De Tijd a pu consulter.

Pour l'utilisation de la connexion internet domestique, l'employeur pourra verser jusqu'à vingt euros non imposables à son employé. Selon De Tijd, ce montant pourrait croître, mais il faudrait alors payer des impôts sur la différence, à moins de pouvoir justifier le surcoût. Pour un ordinateur domestique, il est aussi question de vingt euros par mois.

La mesure concernera quiconque travaille à domicile durant les journées et heures de travail normales et ce, tant dans le secteur privé que public, et même si le télétravail ne s'effectue que de temps à autre. Le fisc examinera la situation mois par mois. Quiconque travaille un jour par semaine à domicile en janvier, puis passe le reste de l'année au bureau, ne pourra donc pas prétendre à un montant exonéré d'impôts durant les autres mois.

La raison de cette mesure, c'est de permettre à l'employeur de rembourser les frais encourus par l'employé. De Tijd met cependant en garde contre le revers de la médaille: quiconque bénéficie de cette mesure, ne peut plus défalquer ses coûts sous la forme de frais professionnels réels.

Nos partenaires