Trafic GSM à 90 km/h pendant la nuit du réveillon

30/12/08 à 12:00 - Mise à jour à 11:59

Source: Datanews

Proximus, Mobistar et Base se préparent à traiter à nouveau un nombre record de SMS pendant la nuit de la Saint-Sylvestre.

Proximus, Mobistar et Base se préparent à traiter à nouveau un nombre record de SMS pendant la nuit de la Saint-Sylvestre.

Les trois grands opérateurs GSM s'attendent à une véritable déferlante de messages de nouvel an numériques. Et cela, parce que Base, Mobistar et Proximus ont encore développé considérablement leurs portefeuilles de clients en 2008, mais aussi en raison du fait que de plus en plus de clients bénéficient d'une foule de SMS gratuits avec leur abonnement mobile.

Durant cette année, les opérateurs ont enregistré au total presque 800.000 nouveaux abonnés - soit davantage encore que les 664.000 de 2007. Base a vu son portefeuille de clientèle s'étoffer de plus de 390.000 unités, alors que Proximus et Mobistar accueillaient respectivement 205.000 et 190.000 nouveaux clients. Avec pour corollaire que près de douze millions de cartes GSM sont désormais en circulation dans notre pays.

D'après Bart Vandesompele, porte-parole de Base, l'augmentation du nombre de clients s'explique du fait que de plus en plus de personnes utilisent plusieurs téléphones mobiles. "Et les clients écument le marché pour trouver les options les moins chères. Ce n'est donc pas parce que le GSM professionnel est chez Proximus que le mobile privé sera automatiquement associé au même opérateur."

La forte croissance du nombre d'abonnés comporte aussi un revers. Les trois opérateurs attendent de nouveau pour ce soir un nombre record de SMS, qui devrait avoir pour effet de ralentir quelque peu le trafic.

"D'année en année, les gens envoient toujours davantage de SMS", dixit Patti Verdoodt, porte-parole de Mobistar. "Nous avons déjà pu le constater pendant la période de Noël. Le soir de Noël, entre 20 heures et 8 heures du matin, nous avons relevé une augmentation de 36 pour cent du trafic SMS par rapport à l'année dernière. Et les 25 et 26 décembre, nous avons dû traiter près de 1 million de SMS à l'heure. Du jamais vu!"

Même topo chez Proximus. Le soir de Noël, les SMS envoyés étaient d'un quart plus nombreux que l'année dernière. "L'explication ne doit pas seulement être cherchée dans l'accroissement du portefeuille de clients", estime Frédérique Verbiest de Proximus, "mais également dans le fait que de nombreux clients reçoivent des centaines de SMS gratuits avec leur abonnement."

Trafic

Si les trois grands précisent avoir pris toute une série de mesures pour éviter la surcharge, tout le monde s'accorde toutefois à penser que le trafic sera ralenti durant la période de crête, de 23 heures à 1 heure du matin. "Nous mettons en oeuvre des effectifs deux fois plus nombreux pour franchir le cap sans anicroche mais, dans le même temps, nous réduisons la vitesse pendant le pic, de manière à laisser passer davantage de trafic", ajoute Vandesompele. "Il vaut mieux en effet limiter la vitesse à 90 kilomètre/heure, et éviter ainsi les files interminables."

Comme l'an dernier, Proximus utilisera une cinquième centrale SMS, ce qui permettra à la société de traiter 96.000 SMS par minute. Mobistar affirme pouvoir traiter jusqu'à 124.000 SMS à la minute, et Base pourrait même porter la capacité à 192.000 messages par minute. Ensemble, le trio s'attend à plus de 60 millions de SMS durant les heures-charnières, juste avant et après minuit.

Nos partenaires