Tout roule pour l'application internet des transports exceptionnels

12/04/11 à 12:19 - Mise à jour à 12:19

Source: Datanews

WebTEUV, l'application internet pour les transports exceptionnels, a, depuis son lancement en janvier dernier, traité en moyenne 92 pour cent de toutes les demandes reçues. Voilà ce qu'a déclaré le service public fédéral (SPF) Mobilité.

Tout roule pour l'application internet des transports exceptionnels

© wegcode.be

WebTEUV, l'application internet pour les transports exceptionnels, a, depuis son lancement en janvier dernier, traité en moyenne 92 pour cent de toutes les demandes reçues. Voilà ce qu'a déclaré le service public fédéral (SPF) Mobilité.

WebTEUV est une initiative de la direction générale de la Mobilité et de la Sécurité routière du SPF Mobilité et Transports. L'application a été développée dans le sillage de la fructueuse WebDIV, permettant l'immatriculation en ligne des véhicules. Trois quarts de toutes les immatriculations de véhicules s'effectuent en ligne via WebDIV, selon le SPF. Pour sa part, WebTEUV est une nouvelle application web qui gère toutes les opérations allant de pair avec le traitement d'une demande de transport exceptionnel sur le territoire belge.

Les entreprises semblent bien avoir compris les avantages du système, à savoir une simplification administrative dans le cadre de l'e-gouvernement. Depuis le lancement du projet en janvier, 92 pour cent en moyenne des quasiment 5.000 demandes ont été effectuées en ligne. Jusqu'à la fin de l'année dernière, les demandes d'autorisation pour un transport exceptionnel et la délivrance de l'autorisation ne pouvaient se faire que sur papier par courrier ou coursier. Cette manière de travailler à la fois désuète et lourde a été à présent remplacée par un suivi numérique complet des dossiers.

Pour WebTEUV, c'est la technologie d'Adobe qui a été choisie. La suite Livecycle d'Adobe génère les formulaires dynamiques avec la validation des données nécessaires, s'assure de la signature numérique et de sa vérification, de l'utilisation des 'process flows' et de leur stockage dans le système de gestion du contenu. L'envoi du feedback et la conservation de tous les documents officiels (demande signée, autorisation,...) se font aussi via Livecycle. En outre, des applications Flex se chargent de la collecte des données requises tant pour les utilisateurs internes qu'externes, afin de pouvoir démarrer les processus ad hoc et de présenter les données correctes. Et c'est Java qui est utilisé pour la synchronisation entre la base de données sous-jacente et les actions des différents utilisateurs.

En savoir plus sur:

Nos partenaires