Toujours plus de racisme et de discrimination sur internet

25/06/08 à 08:00 - Mise à jour à 07:59

Source: Datanews

Le centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme a été, l'an dernier, confronté à une forte augmentation du nombre de cas de haine sur le net. Il s'agit de faits d'incitation au racisme ou à la discrimination via internet. Selon Jozef De Witte, le directeur du centre, on assiste là à une "hausse impressionnante".

Le centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme a été, l'an dernier, confronté à une forte augmentation du nombre de cas de haine sur le net. Il s'agit de faits d'incitation au racisme ou à la discrimination via internet. Selon Jozef De Witte, le directeur du centre, on assiste là à une "hausse impressionnante".

Voilà ce qu'on peut lire dans le journal De Morgen. Pour la police et la justice, il est toujours plus malaisé d'exclure les sites web d'organisations néonazies du net. Des ouvrages négationnistes jusqu'à des pamphlets appelant à poursuivre le combat mené par Hitler, on en trouve des milliers de variantes sur un grand nombre de sites web racistes et néonazis. Ce qui est plus étonnant encore, c'est que ces sites web qui propagent la haine, bien que connus, peuvent généralement continuer d'exister.

"Quoi qu'il en soit, nous avons reçu en 2007 nettement plus de plaintes pour haine raciale sur le net", déclare Jozef De Witte, le directeur du centre. "Nous ne pourrons présenter les chiffres exacts que demain jeudi lors de la sortie de notre rapport annuel, mais la tendance est indéniable. Du fait que l'importance de l'internet croît en tant que média, la problématique de l'incitation au racisme s'y intensifie également."

Cette prolifération est due aussi au fait qu'il est malaisé de localiser les auteurs d'un tel site web. "Il est aujourd'hui très facile d'ouvrir un site web sans y laisser la moindre coordonnée personnelle ", explique le professeur Jos Dumortier, chef de l'unité de recherche Droit et Informatique de la KU Leuven.

Source: Belga/De Morgen

Nos partenaires