Toujours pas de user group unique chez Oracle

28/11/08 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

En 2007, Oracle avait émis le souhait de voir le paysage Benelux de ses divers user groups se simplifier quelque peu. Il est vrai qu'au fil de ses acquisitions, la liste s'était allongée jusqu'à atteindre la demi-douzaine.

En 2007, Oracle avait émis le souhait de voir le paysage Benelux de ses divers user groups se simplifier quelque peu. Il est vrai qu'au fil de ses acquisitions, la liste s'était allongée jusqu'à atteindre la demi-douzaine.

Heureusement, pourrions-nous dire, l'acquisition de BEA n'est pas venue allonger la liste, tout simplement parce qu'il n'y avait pas, assez étonnamment, de groupe d'utilisateurs, belge ou hollandais, chez BEA.

L'idée de fusion avait été approuvée par les groupes d'utilisateurs, d'autant plus que cela leur permettra de rationaliser les moyens de fonctionnement et de mieux faire entendre leur voix- tant auprès d'Oracle que de l'EOUG, groupement européen des utilisateurs. "Nous pourrons aussi déléguer une seule personne au sein des divers forums qui traitent de technologies ou d'applications", souligne encore Rudy Verlinden, trésorier de l'OBUG (Oracle Benelux User Group), organisme de coordination qui chapeaute déjà les 6 user groups depuis près de deux ans.

Aujourd'hui encore, une communication plus efficace demeure l'une des motivations majeures tant la demande des divers user groups est grande de dynamiser la discussion avec Oracle sur les sujets prioritaires de l'heure (BI, gouvernance, GRC, ...) et d'améliorer l'information obtenue sur les nouvelles ou futures fonctionnalités.

"Le processus de fusion prend plus longtemps qu'espéré, surtout du fait que les personnes impliquées sont toutes des volontaires qui prennent sur leur temps libre" constate Rudy Verlinden. Mais le dossier avance.

Les sujets les plus simples à résoudre (site Web, agenda, secrétariat) sont bouclés. Reste à désigner un comité de direction et à s'accorder sur les moyens de fonctionnement, assez disparates actuellement. Aucun modèle ne se dégage déjà mais la préférence semble aller à un financement par activités (événement, sponsoring des exposants, plutôt qu'à des cotisations qui "devraient de toute façon demeurer minimales."

Le nouvel OBUG devrait désormais voir le jour en 2009. Avec un peu de chance, cela pourrait se faire avant le 31 mars, date à laquelle l'OBUG, en sa qualité actuelle de structure de coordination, organise à Anvers un événement conjoint de tous les groupes d'utilisateurs Benelux. De 600 à 1.000 utilisateurs y sont attendus. Thème: "Embrace the future."

Point important que tient à souligner Rudy Verlinden: "la naissance d'un user group unique ne doit en aucun cas sonner le glas de réflexions et rencontres locales et/ou thématiques. Il faut préserver le principe des Special Interest Groups (SIG) tant les préoccupations d'utilisateurs eBusiness Suite en Belgique ou de solutions HR Peoplesoft aux Pays-Bas peuvent avoir quelque chose de spécifique."

Nos partenaires