Toujours aucun accord concernant le plan social chez Option

22/12/09 à 10:40 - Mise à jour à 10:39

Source: Datanews

La direction et les syndicats d'Option, spécialiste de la communication sans fil, ne sont toujours pas parvenus à un accord quant au plan social dans le cadre de la restructuration prévoyant le départ de 55 des 188 travailleurs du siège principal à Heverlee.

La direction et les syndicats d'Option, spécialiste de la communication sans fil, ne sont toujours pas parvenus à un accord quant au plan social dans le cadre de la restructuration prévoyant le départ de 55 des 188 travailleurs du siège principal à Heverlee.

Il ressort d'une enquête réalisée avant la réunion qu'une majorité du personnel rejette la proposition de la direction et réclame de nouvelles négociations. Comme on le sait, la direction veut calculer la prime de licenciement sur la base de la formule Claeys.

Une première pierre d'achoppement est que la direction veut obstinément, dans le calcul, arrondir le nombre de mois de préavis payés à la baisse. Les syndicats exigent un arrondissement à l'unité supérieure à partir de 0,5. La direction veut en outre payer la prime en tranches mensuelles, alors que les syndicats et le personnel préfèrent que le montant soit payé en une seule fois. Les négociations se poursuivront le 6 janvier.

Source : Belga

Nos partenaires