Toshiba présente un SSD d'un demi téraoctet

24/12/08 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Toshiba lance de nouveaux SSD (solid state drives), dont un exemplaire de 2,5 pouces d'une capacité de stockage de pas moins de 512 giga-octets.

Toshiba lance de nouveaux SSD (solid state drives), dont un exemplaire de 2,5 pouces d'une capacité de stockage de pas moins de 512 giga-octets.

Le fabricant de puces Toshiba établit un nouveau record en capacité de stockage sur SSD. L'entreprise a en effet fabriqué une unité de stockage offrant pas moins de 512 giga-octets d'espace. Il s'agit en outre d'un exemplaire au format de 2,5 pouces seulement, avec lequel Toshiba cible les ordinateurs portables et les lecteurs médias.

Le fabricant cite des vitesses élevées pour ces remplaçants de disques durs. Leur vitesse de lecture est de 240 méga-octet par seconde (Mbps) et leur vitesse d'écriture de 200 Mbps. Ces vitesses s'appliquent par ailleurs à la lecture et à l'écriture de données dans les emplacements (séquentiels) successifs sur le support de stockage. La lecture et l'écriture de données en des emplacements aléatoires (random) sont plus lentes.

Vaste et rapide

Les nouveaux SSD de Toshiba atteignent ces vitesses grâce à l'utilisation de puces de mémoire MLC (multi-level cell). Celles-ci sont produites au format transistorisé plus petit de 43 nanomètres. Une différence notable entre les SSD MLC et SLC concerne la perte de vitesse pour les opérations de lecture et d'écriture aléatoires. Cette perte est moins importante chez le SSD SLC que chez le SSD MLC.Toshiba dépasse ses concurrents au niveau de la capacité de stockage et de la vitesse. Le fabricant de puces Intel possède pour l'instant encore le SSD le plus rapide, puisque son top modèle X25-E Extreme atteint une vitesse de lecture de 250 Mbps. Sa vitesse d'écriture est cependant nettement plus modeste avec 160 Mbps. Intel utilise de son côté des puces SLC (single-level cell) très onéreuses, ce qui fait que leur capacité se limite encore à 32 Go.

Plus petit, mais plus coûteux

C'est au début de l'an prochain que sortira une variante à 64 Go. Les modèles normaux tant d'Intel que d'autres fournisseurs en sont déjà à 256 Go, alors que Toshiba fait à présent deux fois mieux. Le prix relativement élevé constitue cependant encore une barrière pour les SSD de l'ensemble des fournisseurs. Les disques durs offrent une capacité supérieure pour un prix nettement moindre. Le passage à la production de masse de puces de mémoire pour les SSD devrait faire bouger les choses.

Source: Computable

Nos partenaires