TomTom se lance sur le marché des caméras d'action avec la Bandit

30/04/15 à 13:46 - Mise à jour à 13:46

Le spécialiste néerlandais de la navigation TomTom a présenté sa première caméra d'action à Amsterdam. Ce qui est étonnant, c'est que l'appareil choisit elle-même les choses importantes en filmant, afin que les utilisateurs ne perdent plus des heures à monter et éditer leurs images.

TomTom se lance sur le marché des caméras d'action avec la Bandit

© TomTom

Les fans des caméras d'action connaissent bien le problème: ils réalisent des vidéos de longue durée, puis doivent transférer plusieurs giga-octets de données vers leur ordinateur, après quoi ils doivent encore des heures durant procéder à du copier-coller pour obtenir un résultat correct incluant quelques grands moments.

La première caméra d'action de TomTom, la Bandit, entend remédier à la situation. C'est ainsi qu'elle choisit elle-même ces grands moments sur base des informations des capteurs collectées tout en filmant (capteurs de mouvements et GPS, plus éventuellement l'indicateur de pouls externe). Lorsque vous avancez plus rapidement par exemple, que vous sautez, que vous vous lancez dans une descente ou encore quand votre coeur bat plus vite. Mais les utilisateurs peuvent évidemment aussi prévoir eux-mêmes des moments importants sur simple pression sur un bouton.

Contrairement aux caméras d'action concurrentes, la Bandit sert également de serveur média, ce qui permet à l'utilisateur de traiter les images sur l'appareil même et de ne pas devoir télécharger les données pour le montage.

La caméra diffuse les images directement vers l'appli pour smartphone correspondante (via wifi), et ceux qui le désirent, peuvent, en secouant leur smartphone, générer automatiquement une brève vidéo d'action des meilleurs moments filmés ('shake to edit').

"Nous savons que la difficulté inhérente au montage vidéo représente la plus grande frustration chez les utilisateurs de caméras d'action", explique Corinne Vigreux, co-fondatrice et directrice de TomTom consumer business. "Avec la TomTom Bandit, nous faisons en sorte que cette durée de montage ne s'exprime plus en heures mais en minutes - il suffit en effet de secouer votre smartphone!"

La Bandit fonctionne donc avec une appli pour smartphone (iOS et Android) disposant d'un viseur qui réagit très vite. La vidéo peut être visionnée immédiatement, et les utilisateurs peuvent y effectuer directement des adaptations, ajouter de la musique et des superpositions de données comme la vitesse, avant de partager la vidéo avec des tiers.

La batterie de l'appareil offrirait une autonomie nettement plus longue que celle équipant les appareils GoPro (3 heures de film en 4K au lieu d'1,5 heure), et la caméra grand angle de 16 MP est totalement étanche, ce qui rend en principe superflus les grands boîtiers. La caméra d'action filme des vidéos en 1.080p à 30 ou 60fps. En 4K, la vitesse reste limitée à 15fps.

Selon Lars Guns, country manager de TomTom Belux, la Bandit revient à 429 euros (un prix similaire à celui de la GoPro Hero 4 Silver). L'appareil peut être commandé dès aujourd'hui en ligne, mais la livraison ne se fera que dans quelques semaines.

La Bandit sera commercialisée dans les magasins belges au plus tôt dans un mois, mais plus probablement dans six semaines. Le pack premium avec des accessoires supplémentaires comme une télécommande, coûtera 100 euros de plus.

MyDrive

Par ailleurs, TomTom a encore présenté quelques autres produits à Amsterdam. C'est ainsi que la gamme des systèmes de navigation a été complétée par quatre nouveaux appareils (GO 510, 610, 5100 et 6100), tous équipés de 'Lifetime World Maps' et 'Lifetime Speed Cameras'.

"En ajoutant ces extras à nos nouveaux appareils GO, nous proposons aux conducteurs le pack le plus étoffé à ce jour", ajoute Vigreux. "Nous voulons ainsi les aider à éviter les files et à atteindre plus rapidement leur destination, n'importe où dans le monde."

Autre nouveauté: l'application TomTom MyDrive, une application 'cloud' permettant à l'utilisateur de planifier un itinéraire sur son PC ou smartphone ou de voir où il y a du trafic et son importance. Lorsqu'il prendra ensuite le volant, toutes ces données seront synchronisées avec le système de navigation embarqué.

"MyDrive synchronise les données sur tous les appareils", explique Cees van Dok, directeur user experience chez TomTom. "Assis dans votre fauteuil confortable, ce sera un jeu d'enfant que de planifier un trajet ou d'indiquer les sites intéressants sur une carte. En outre, vous pourrez conférer une touche personnelle aux cartes de votre système de navigation."

Et ce n'est pas tout. MyDrive, disponible pour les nouveaux GO 510, 610, 5100 et 6100, mais aussi pour les modèles plus anciens après une mise à jour du logiciel, est ouverte aux développeurs extérieurs. "La navigation personnalisée dans le nuage ouvre tout un éventail de nouvelles possibilités", affirme encore van Dok.

En savoir plus sur:

Nos partenaires