TomTom dans le rouge

22/07/11 à 12:50 - Mise à jour à 12:50

Source: Datanews

La tendance à un recul du marché des appareils de navigation se poursuive.

TomTom dans le rouge

La société de navigation TomTom a enregistré de manière inattendue une perte nette de 489 millions d'euros au cours du deuxième trimestre de cette année. En raison de la dégradation des perspectives pour le marché des appareils de navigation autonomes, l'entreprise néerlandaise a dû prévoir une charge de 512 millions d'euros.

C'est ce qu'a fait savoir TomTom ce vendredi. L'entreprise veut réduire la base des coûts au cours des prochains trimestres, tout en continuant à investir dans des segments en croissance. Le patron de la société, Harold Goddijn, n'a pas souhaité fournir de détails quant aux économies qui seront réalisées.

Le chiffre d'affaires a reculé sur une base annuelle de 13%, à 314 millions d'euros. Le 27 juin, TomTom avait déjà réduit ses perspectives pour l'ensemble de l'année. L'entreprise table à présent sur un chiffre d'affaires de 1,225 à 1,275 milliard d'euros et un bénéfice par action de 0,25 à 0,30 euro. Ce dernier chiffre n'inclut pas la charge ponctuelle de 512 millions d'euros.

TomTom s'attend à ce que la tendance à un recul du marché des appareils de navigation se poursuive au cours de second semestre. On prévoit que les principaux marchés (l'Europe et les Etats-Unis) enregistrent une diminution de 15 à 20% dans le haut de la fourchette indiquée plus haut. Le marché américain subit tout particulièrement un net recul.

La société de navigation a vu sa part de marché se réduire par rapport au premier trimestre, tant sur le marché américain qu'européen. En Europe, elle est passée de 47 à 45%. Aux Etats-Unis, sa part est passée de 24 à 21%.

Marina Wyatt, directeur financier, a souligné dans une explication que les parts de marché se mesuraient en volumes. "En valeur, notre part de marché est restée à peu près identique sur une base annuelle."

Le chiffre d'affaires issu des systèmes embarqués dans les voitures a progressé sur une base annuelle de 34% pour atteindre 60 millions d'euros. Les rentrées de licences (vente de logiciels) ont baissé sur une base annuelle de 3%, à 32 millions d'euros. La part des solutions fournies pour le secteur des transports a vu une progression du chiffre d'affaires de 12%, à 14 millions d'euros.

En savoir plus sur:

Nos partenaires