Tobback ne s'oppose plus à l'ordinateur

31/03/09 à 07:00 - Mise à jour à 06:59

Source: Datanews

Le bourgmestre de Louvain, Louis Tobback, ne fait plus de la résistance IT, puisque le nul en informatique le plus connu du pays a reçu un nouvel ordinateur portable et apprend à chatter sur internet.

Le bourgmestre de Louvain, Louis Tobback, ne fait plus de la résistance IT, puisque le nul en informatique le plus connu du pays a reçu un nouvel ordinateur portable et apprend à chatter sur internet.

Tobback est le parfait exemple de quelqu'un qui est capable de combler aisément son retard numérique, mais qui n'a sciemment pas voulu le faire pendant des années. Aujourd'hui, le bourgmestre de quasiment 71 ans a conscience que son opposition à la société numérique est vaine.

"Si je n'avais pas des collaborateurs qui m'impriment tous mes textes et courriels, je ne pourrais pas fonctionner, a-t-il expliqué. Tôt ou tard, je devrai apprendre à travailler avec mon nouveau portable, mais je prétends encore qu'il s'agit d'un appareil non fiable. Il y a les pourriels (spam) et le non respect de la vie privée, et si une voiture rencontrait la moitié des problèmes d'un PC, je pense que les garagistes auraient des procès à n'en plus finir sur les bras."

Tobback s'est laissé aller à un geste de bonne volonté à l'occasion de l'ouverture d'un nouveau local informatique de Vormingplus Oost Brabant en participant à une session de chat, même si son but réel était d'apprendre à téléphoner via Skype, "mais je suis parfaitement satisfait de mon GSM".

Nos partenaires