Tobania renonce à ses propres centres de données au profit de LCL

01/03/16 à 13:45 - Mise à jour à 13:45

Source: Datanews

Le fournisseur ICT Tobania met ses propres centres de données de côté et opte pour l'infrastructure de LCL. Y investir encore n'est plus intéressant.

Tobania renonce à ses propres centres de données au profit de LCL

. © .

Selon Lode Peeters, CEO de Tobania, cela ne vaut plus la peine d'encore créer soi-même un centre de données: "Cela représente un gigantesque investissement, et il faut encore affronter les centres de données dans le nuage comme Azure et Amazon, ainsi que des géants locaux tels Proximus ou Cegeka. Avec l'investissement qu'il faut consentir pour arriver au même niveau, un ROI (retour sur investissement) acceptable est devenu irréaliste. Il vaut mieux se tourner vers LCL."

Ce déménagement couvre aussi celui de plus de 150 clients de Tobania. En même temps, l'entreprise opte pour des serveurs à technologie convergée spécifiquement optimalisée pour la virtualisation, le routage et le stockage des données, tout cela en combinaison avec l'équilibre de la charge (load balancing). "Grâce à la nouvelle technologie que nous allons utiliser, mais aussi à la neutralité, la grandeur d'échelle et l'indépendance de LCL, nous pourrons garantir à nos clients une absolue évolutivité", déclare Lode Peeters, CEO de Tobania.

Tobania est l'entreprise née de la fusion de Tobius et de Saga Consulting en 2014. Depuis lors, l'entreprise est dirigée par Lode Peeters et compte plus de 550 experts IT. Son chiffre d'affaires est de soixante millions d'euros.

Nos partenaires