Tim Cook voulait faire don d'une partie de son foie à Steve Jobs, mais ce dernier a refusé

13/03/15 à 13:59 - Mise à jour à 13:59

Source: Datanews

L'actuel directeur d'Apple, Tim Cook, était prêt en 2009 pour une transplantation d'une partie de son foie à Steve Jobs très gravement malade à l'époque, mais ce dernier a refusé. 'Non, je ne te laisserai jamais faire ça!', a crié Jobs, selon Cook. 'Durant les douze années que je l'ai connu, Steve ne m'a crié dessus que quatre à cinq fois, dont celle-là.'

Tim Cook voulait faire don d'une partie de son foie à Steve Jobs, mais ce dernier a refusé

Tim Cook et Steve Jobs © Reuters

L'actuel directeur d'Apple, Tim Cook, était prêt en 2009 pour une transplantation d'une partie de son foie à Steve Jobs très gravement malade à l'époque, mais ce dernier a refusé. 'Non, je ne te laisserai jamais faire ça!', a crié Jobs, selon Cook. 'Durant les douze années que je l'ai connu, Steve ne m'a crié dessus que quatre à cinq fois, dont celle-là.'

En janvier 2009, Steve Jobs avait un besoin urgent d'une transplantation de foie. A l'époque, il souffrait d'ascite, à savoir une accumulation de liquide dans l'abdomen - un effet secondaire du cancer qui fait gonfler le ventre.

Tim Cook, l'actuel CEO d'Apple, aurait alors proposé une partie de son foie à Jobs. Voilà ce qui ressort d'une prépublication de la nouvelle biographie Becoming Steve Jobs qui paraîtra plus tard ce mois-ci dans le magazine d'affaires Fast Company.

Après avoir rendu visite à son patron, Cook était véritablement bouleversé. Il fit tester son sang et apprit ainsi qu'il était du même groupe sanguin que Steve Jobs. Il vérifia alors si une transplantation partielle de son foie pouvait se faire, ce qui était le cas. Il se rendit ensuite chez Jobs à Palo Alto, pour lui annoncer la 'bonne nouvelle'.

'Non', aurait répondu Jobs, avant même que Cook ne se soit expliqué plus avant. 'Je ne te laisserai jamais faire ça. Je ne l'accepte pas.'

'Ce n'était pas: "Es-tu certain de vouloir le faire?" ou "Je vais y réfléchir"', explique Cook dans la biographie. 'C'était: "Non, je ne l'accepte pas!" Au cours des douze années que j'ai côtoyé Steve, il ne m'a crié dessus que quatre ou cinq fois, dont celle-là. Mais une personne égoïste n'aurait jamais répondu ainsi.'

En mars 2009, Steve Jobs subit une autre transplantation de foie, mais il décéda en 2011.

En savoir plus sur:

Nos partenaires