Tim Cook s'en prend au Chromebook de Google

10/12/15 à 12:09 - Mise à jour à 12:09

Les Chromebook supplantent les iPad dans les écoles, et Tim Cook, le patron d'Apple, n'apprécie évidemment pas du tout. Selon lui, il s'agirait de réaliser des économies au détriment de la valeur ajoutée.

Tim Cook s'en prend au Chromebook de Google

© Reuters

Selon Cook, les Chromebook sont la solution la plus économique pour faire subir des tests standardisés qui ne sont plus faits sur papier. "Mais les tests n'ont rien à voir avec l'apprentissage", déclare Cook dans une interview accordée à BuzzFeed.

Les Chromebook sont des ordinateurs qui ne tournent ni sur Windows de Microsoft ni sur OS X d'Apple, mais qui ont Chrome OS comme système d'exploitation. Ce sont des ordinateurs qui sont (souvent) moins chers que les ordinateurs portables classiques et qui sont conçus pour une utilisation en combinaison avec internet. Le nuage constitue un élément important pour le Chromebook, parce que ses possibilités de stockage sont limitées.

Buzzfeed a évoqué avec Cook la popularité croissante des Chromebook dans l'enseignement. D'une enquête effectuée par IDC, à laquelle le NY Times fait allusion, Il ressort que sur les 7 milliards de dollars dépensés l'année dernière par les écoles aux Etats-Unis en ordinateurs de bureau, portables, tablettes et ordinateurs 2-en-1, la moitié environ est tombée dans l'escarcelle d'Apple. Si l'on considère le nombre d'exemplaires fournis, c'est cependant l'équipement basé Windows qui fait la une avec une part de marché de 38 pour cent. Apple se classe deuxième avec 32 pour cent. Les appareils à la croissance la plus rapide sont toutefois les Chromebook avec une part de marché de 29,7 pour cent. Le nombre de Chromebook vendus dans l'enseignement a en effet progressé de 310 pour cent l'année dernière. Par comparaison, le nombre d'iPad vendus a régressé de 7 pour cent. En 2012, la part de marché des Chromebook dans l'enseignement n'était que d'1 pour cent environ.

Plus-value dans l'enseignement

Google même s'attend à ce que d'ici la fin de 2015, davantage de Chromebook soient utilisés dans les classes que tous les autres appareils électroniques réunis. Cook attribue ce changement à la nouvelle façon de soumettre les élèves à des tests, qui est à la mode dans beaucoup d'états américains. Il en résulte que les écoles doivent acheter très vite beaucoup d'ordinateurs, dont le clavier est un composant indispensable. Cook qualifie dès lors les Chromebook de 'machines à tester' et met en avant la plus-value des iPad pour lesquels il existe bien plus d'applis résidentes, orientées enseignement.

Pour les Chromebook, il existe cependant aussi toujours plus de programmes éducatifs, qui peuvent être utilisés via le navigateur. En outre, les Chromebook offrent une bonne intégration avec les Google Apps, telles Gmail, Docs et Calendar. Selon Google, plus de 50 millions d'enseignants et d'élèves utilisent ces applications bureautiques en ligne.

Source: Automatiseringgids

En savoir plus sur:

Nos partenaires