Test de smartphones économiques: le Lenovo K5 à présent aussi disponible chez nous

05/08/16 à 14:05 - Mise à jour à 14:04

Source: Datanews

Avec le K5, le géant chinois de l'électronique Lenovo lance pour la première fois un smartphone sous sa propre marque au Benelux. Même s'il ne s'agit pas là d'un appareil soulevant un fol enthousiasme, il a néanmoins du répondant et ce, pour un prix très 'sage'.

Test de smartphones économiques: le Lenovo K5 à présent aussi disponible chez nous

Lenovo K5 © .

Quiconque visite régulièrement les salons électroniques tels l'IFA de Berlin, sait assurément que Lenovo dispose dans son portefeuille de produits non seulement des PC et des ordinateurs portables, mais aussi tout un assortiment de smartphones allant du haut au bas de gamme.

Le problème, c'est que ces appareils n'étaient jusqu'il y a peu pas réellement lancés sur le marché européen, à tout le moins pas dans les pays du Benelux, où les Chinois continuaient de se focaliser sur les smartphones de la firme Motorola nettement plus connue chez nous et rachetée il y a quelques années par Google.

Le K5 va changer la situation. Non pas qu'il s'agisse du premier 'superphone' coûteux, sortant vraiment de l'ordinaire que Lenovo lance sous sa propre marque sur le marché belge! Au contraire même, puisque le K5 est un appareil modeste de la catégorie intermédiaire commercialisé au prix de 179 euros.

Ne tournons cependant pas autour du pot: pour ce montant, le K5 de 5 pouces vaut vraiment la peine. Non seulement, il offre un look racé avec sa coque en aluminium, mais il tient aussi bien dans la main et présente des spécifications très correctes.

Que pensez vous par exemple de 2 Go de RAM, de haut-parleurs Dolby Atmos (malheureusement installés à l'arrière de l'appareil), d'un appareil photo de 13 MP à l'arrière (et d'un autre de 5 MP en façade), d'un Snapdragon 415 soc à huit coeurs, ainsi que d'une solide batterie échangeable de 2.750 mAH?

Lenovo K5

Lenovo K5 © .

L'on regrettera toutefois que Lenovo ait opté pour une ancienne version d'Android pour cet appareil (Android 5.1 Lollipop). Avec une mémoire de travail de 2 Go et un processeur Snapdragon 415 sous le capot moteur, le K5 convient en effet parfaitement pour faire tourner le plus récent système d'exploitation de Google.

Par-dessus Lollipop tourne la propre couche logicielle de Lenovo ('VibeUI'), qui ressemble beaucoup à l''EMUI'de Huawei. Le K5 n'est pas non plus flanqué par exemple d'un 'app drawer' séparé - ce qui cause manifestement un problème chez pas mal d'utilisateurs Android -, même si cela est simplement copié d'iOS.

J'utilise moi-même depuis quelque temps déjà un appareil Android de Huawei, et je me suis très rapidement habitué à l'absence d'un 'app drawer' séparé. L'on ne sait pas - une fois de plus - pourquoi Lenovo a choisi Lollipop au lieu d'une version plus récente du système d'exploitation.

Lenovo K5

Lenovo K5 © .

Lors de notre test, il est apparu que l'appareil s'active assez rapidement et que pendant l'exécution des tâches quotidiennes, l'on n'a pas le sentiment que l'on travaille avec un appareil aussi bon marché. L'écran de 5 pouces (294 ppi) en impose lui aussi. De plus, le K5 en offre à coup sûr pour son argent au niveau des performances graphiques.

Nous serons malheureusement moins enthousiastes à propos de l'appareil photo. Même s'il s'agit d'un modèle de 13 MP qui fonctionne correctement au quotidien, l'appareil éprouve des difficultés à trouver le juste équilibre entre l'obscurité et la lumière, une fois que l'on évolue dans des conditions moins 'lumineuses'.

Quoi qu'il en soit, le K5 est un appareil milieu de gamme plus que correct proposé à un prix très sage. Nous n'en sommes certes pas devenus accros, mais tel n'était assurément pas non plus le but.

L'on est curieux de voir si le consommateur se laissera tenter par les appareils de Lenovo aux dépens de ceux de Samsung ou de Huawei.

En savoir plus sur:

Nos partenaires