Test-Achats met Proximus en demeure pour le règlement en matière des nouveaux décodeurs

16/09/16 à 11:47 - Mise à jour à 11:47

Test-Achats met en demeure l'entreprise télécom Proximus pour le règlement en matière de location des nouveaux décodeurs aux clients qui avaient acheté un modèle aujourd'hui désuet. L'organisation de défense de consommateurs demande qu'ils bénéficient effectivement d'une année de location gratuite, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui, selon elle. Si rien ne bouge, Test-Achats entend passer à une action de groupe.

Test-Achats met Proximus en demeure pour le règlement en matière des nouveaux décodeurs

© Internet

Début juin, Test-Achats (TA) se plaignait du règlement "inacceptable" en matière des décodeurs V3 inutilisables depuis l'année dernière, à la suite de quoi les clients "étaient mis au pied du mur". Proximus avait alors indiqué que seuls 400.000 clients TV - sur un total d'1,8 million - utilisaient encore le décodeur désuet et que moins de 10 pour cent de ces 400.000 clients avaient effectivement acheté le décodeur en question. L'opérateur affirmait à l'époque aussi être prêt à faire une concession, selon laquelle les clients concernés pourraient louer le nouveau décodeur gratuitement pendant un an.

Test-Achats a cependant signalé ce mardi que cette concession était trompeuse: "Pour bénéficier de l'offre, les clients concernés devaient répondre à un courrier de leur opérateur avant le 25 juin 2016, même si leur décodeur était encore parfaitement utilisable jusqu'au 31 janvier 2017. Pour Test-Achats, cette période de location 'gratuite' n'est donc effectivement gratuite que pendant six mois."

"Malgré plusieurs courriers et rencontres avec Proximus, il n'y a pas eu de solution", déclare-t-on chez Test-Achats. Voilà pourquoi l'organisation de défense des consommateurs met à présent en demeure l'opérateur afin de faire débuter la durée de la location du décodeur le 1er février 2017 et ce, pour l'ensemble des clients concernés. TA menace d'introduire une action groupée.

(Belga/WK)

En savoir plus sur:

Nos partenaires