Test-Achats introduit un recours collectif contre Proximus pour son arrangement concernant les décodeurs

01/12/16 à 12:20 - Mise à jour à 12:20

Test-Achats a introduit hier mercredi une action collective à l'encontre de l'entreprise télécom Proximus pour son arrangement en matière de location de nouveaux décodeurs à des clients qui avaient entre-temps acheté un ancien modèle.

Test-Achats introduit un recours collectif contre Proximus pour son arrangement concernant les décodeurs

© Belga

Voilà ce qu'annonce l'organisation de défense des consommateurs ce jeudi. Test-Achats exige que les clients concernés obtiennent une année de location gratuite, ce qui, selon l'organisation, n'est pas le cas avec l'arrangement actuel.

Début juin déjà, Test-Achats se plaignait de l'arrangement "inacceptable" à propos des décodeurs V3 inutilisables à partir de l'année prochaine, ce qui mettait les clients "devant le fait accompli". Proximus avait alors reconnu que, concrètement, 400.000 clients TV sur un total d'1,8 million utilisaient encore le décodeur désuet et que moins de 10 pour cent de ces 400.000 clients avaient bien acheté ce décodeur. L'opérateur fit ensuite une concession, par laquelle les clients concernés pouvaient louer gratuitement le nouveau décodeur pendant un an.

Offre trompeuse

Mi-septembre, l'organisation de défense des consommateurs déclarait cependant que cette concession était trompeuse. "Pour profiter de l'offre, les clients concernés devaient répondre à un courrier du 25 juin 2016 de leur opérateur et ce, même si leur décodeur était encore parfaitement utilisable jusqu'au 31 janvier 2017. Pour Test-Achats, cette période de location 'gratuite' n'est donc effective que pendant six mois. Test-Achats a par conséquent mis Proximus en demeure pour faire débuter la période de location payante du nouveau décodeur au 1er février 2017 pour tous les clients concernés.

Recours collectif

"Comme Proximus s'est montré sourd aux tentatives de trouver une solution de la part de Test-Achats, l'organisation de défense des consommateurs a introduit ce mercredi 30 novembre un recours collectif à l'encontre de l'opérateur pour avoir enfreint diverses dispositions du Code de Droit Economique et ne pas avoir respecté ses obligations contractuelles", apprend-on ce jeudi.

(Belga/WK)

Nos partenaires