Tesla accuse l'ex-responsable d'Autopilot de vol de secrets industriels et de recrutement de personnel

27/01/17 à 12:22 - Mise à jour à 12:22

Tesla a déposé une plainte à l'encontre de son ex-directeur du programme Autopilot. Ce dernier est accusé de vol de secrets industriels et de recrutement de douze ex-collègues.

Tesla accuse l'ex-responsable d'Autopilot de vol de secrets industriels et de recrutement de personnel

© Reuters

Tesla accuse en fait non seulement Sterling Anderson, mais aussi Chris Urmson, responsable chez Google de la technologie du programme de la voiture autonome. Selon le constructeur des voitures électriques, le duo aurait tenté de détourner des membres du personnel, afin de les employer dans leur propre projet d'une voiture autonome: Aurora Innovation.

D'après la plainte, Anderson aurait essayé de recruter douze employés de Tesla, ce qui allait à l'encontre du contrat qu'il avait signé avec l'entreprise. Il aurait utilisé également des informations confidentielles de Tesla, avant de les 'détruire dans une tentative d'effacer toute trace'.

Alors qu'il travaillait encore chez Tesla, Anderson aurait eu des contacts avec Urmson, qui est le co-fondateur d'Aurora. Ces entretiens auraient débuté l'été dernier déjà, alors qu'il n'a quitté Tesla qu'en décembre.

Durant cette période, il aurait copié 'des centaines de giga-octets' d'informations sensibles de Tesla, ainsi que quatre secrets industriels.

Selon Anderson, il s'agit là de fausses accusations, 'de paranoïa et d'une peur malsaine de la concurrence'.

En savoir plus sur:

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos