Telenet va lancer un projet d'essai de LTE

03/03/10 à 11:30 - Mise à jour à 11:29

Source: Datanews

Fin avril, Telenet va démarrer un projet de test de LTE, le successeur de la communication 3G mobile. L'objectif est de vérifier dans quelle mesure le haut débit mobile pourra ainsi être proposé.

Fin avril, Telenet va démarrer un projet de test de LTE, le successeur de la communication 3G mobile. L'objectif est de vérifier dans quelle mesure le haut débit mobile pourra ainsi être proposé.

Telenet a obtenu une licence de test de la part de l'IBPT, afin de démarrer un projet d'essai de LTE à Malines durant une période de six mois. Long Term Evolution, alias 4G, est le successeur plus rapide de l'actuel 3G. "Dans ce pays, il fallait un câblo-opérateur pour être les premiers à lancer des suites pour GSM. Je suis heureux que ce soient spécialement nous qui pouvons annoncer un premier projet d'essai de LTE", a déclaré Duco Sickinghe CEO de Telenet.

Les partenaires impliqués dans le projet pilote sont Alcatel-Lucent, VolkerWessels Telecom (pour la partie infrastructure), Option (fournisseur des clés de protection matérielles ou 'dongles'), Tyco Electronics et LiveCliq (diffusion vidéo). Alcatel-Lucent mettra à disposition une 'connected car', où la connexion LTE sera testée à bord de la voiture. Le test aura lieu dans la ville de Malines et - spécifiquement pour la 'connected car' - sur l'autoroute E19 entre Malines Nord et Malines Sud. Telenet installera elle-même le réseau de base et les antennes nécessaires.

Intérêt pour la quatrième licence

Le projet d'essai fournira 80 Mbps à chaque connexion. Les clients malinois de Telenet seront eux aussi impliqués dans le test. Théoriquement, LTE autorise des vitesses de téléchargement et de chargement mobiles de 150 Mbps et 50 Mbps. "Ces vitesses affichées, nous n'y croyons pas nous-mêmes car seul le câble le permet", a déclaré Duco Sickinghe en riant. "Nous voulons ressentir par nous-mêmes ce que la technologie LTE peut nous offrir."

Selon le CEO, il existe en Belgique encore un gigantesque potentiel pour le haut débit mobile. Le cabinet d'études Analysys Mason parle d'un taux de pénétration de seulement 2 pour cent dans notre pays. "En Belgique, personne n'a encore pleinement exploité le haut débit mobile. J'estime que nous pouvons jouer ici un rôle en vue", ajoute Sickinghe. Si le test s'avère positif, "l'opérateur s'efforcera de rendre la technologie plus largement disponible."

Le test de LTE s'inscrit dans l'évolution de Telenet vers un 'Full MVNO' qui louera l'infrastructure requise chez Mobistar. En investissant dans un commutateur propre, Telenet possède entre-temps déjà son 'core mobile network' entièrement à lui. Duco Sickinghe a confirmé une fois encore son intérêt pour la mise aux enchères d'une quatrième licence mobile, où le spectre 4G pourra être obtenu, mais où des partenaires semblent être tout désignés. L'entreprise télécom déclare cependant attendre jusqu'à ce que tous les détails et toutes les conditions de la mise aux enchères soient connus.

Nos partenaires