Telenet tient en réserve un rachat aux Pays-Bas

07/06/06 à 00:00 - Mise à jour à 06/06/06 à 23:59

Source: Datanews

Si le rachat du groupe des huit câbleurs wallons devait être un échec pour Telenet, celle-ci déclare qu'elle trouvera son bonheur sur le marché néerlandais, où Kabelcom constitue une cible possible.

Si ce n'est pas Telenet, mais l'entreprise luxembourgeoise Altice qui met la main sur les huit câbleurs wallons, elle se tournera vers le marché néerlandais, selon le journal De Tijd d'aujourd'hui. Ce n'est pas que l'entreprise ait perdu tout espoir de devenir un acteur en vue sur le marché du câble wallon, au contraire, mais en agissant ainsi, elle envisage d'autres perspectives d'extension en cas de mauvaise nouvelle. Sur le marché belge, il n'y a en effet plus grand-chose à se mettre sous la dent.La cible par excellence s'appelle Kabelcom qui, aux Pays-Bas, fait partie du groupe énergétique Essent. Kabelcom est le deuxième plus grand acteur sur le marché du câble néerlandais (1,74 million de clients), après UPC (2,24 millions) et devant Casema (1,35 million). Cette dernière entreprise est par ailleurs en vente et, toujours selon De Tijd, Telenet aurait même examiné quelles en étaient les options. Les câbleurs wallons plus Casema, c'était toutefois chose impossible pour l'ambitieuse entreprise malinoise. Casema devrait coûter 2 milliards d'euros, et les câbleurs wallons un peu moins de 500 millions d'euros (pour 100 pour cent). Si Telenet devait être forcée d'opter pour son plan B, Kabelcom, il lui faudrait donc trouver plus de 2 milliards d'euros.

Nos partenaires