Telenet prépare un réseau à 1 Gbps

31/07/13 à 10:06 - Mise à jour à 10:06

Source: Datanews

Telenet pense pouvoir proposer à moyen terme des vitesses de téléchargement allant jusqu'à 1 Gbps et de chargement jusqu'à 100 Mbps.

Telenet prépare un réseau à 1 Gbps

Lors de la présentation des chiffres semestriels, le CEO de Telenet, John Porter, s'est montré satisfait des résultats financiers de l'entreprise, qui sont, selon lui, une conséquence directe des bonnes activités d'exploitation de Telenet. "Tout commence par une connexion supérieure", a expliqué Porter, qui a affirmé clairement que l'entreprise continuera de miser sur des augmentations de vitesse. "A moyen terme, nous pensons pouvoir offrir des vitesses allant jusqu'à 1 Gbps en téléchargement et jusqu'à 100 Mbps en chargement", a aussi souligné Vincent Bruyneel, senior vice president strategy. Pour atteindre ces vitesses, Telenet compte sur EuroDocsis 3.1: un standard auquel le réseau du câblo-opérateur est progressivement préparé et qui exploite de manière plus efficiente le spectre disponible. En théorie, EuroDocsis 3.1 permettrait du reste des vitesses encore nettement supérieures, de l'ordre de pas moins de 10 Gbps en téléchargement et d'1 Gbps en chargement.

Réseau plus dense

"Nous continuerons à investir 150 millions d'euros par an dans le réseau", a aussi déclaré le CFO en partance Renaat Berckmoes encore en place jusqu'en septembre chez Telenet. Ce projet réseautique 'Pulsar' est en cours depuis 2010 déjà et a pour but de rapprocher des habitations le réseau à fibre optique sous-jacent, ce qui devrait générer des avantages en matière de vitesse. En l'espace de 5 ans, Pulsar devrait produire concrètement un triplement de la bande passante disponible par ménage. En 2010, un seul noeud internet (node) connectait encore en moyenne 1.400 habitations. Aujourd'hui, ce nombre a régressé à quelque 650 habitations par noeud et d'ici 2015, l'on devrait être sous les 500.

Le mobile toujours en croissance

Un an exactement après l'introduction des formules pour données mobiles King & Kong, il est plus que jamais évident que le mobile représente une composante importante de Telenet. " Nous croyons aussi fortement dans la convergence entre le fixe et le mobile", a expliqué le CEO John Porter. En tout, Telenet en était fin juin à tout juste un peu moins de 675.000 clients actifs de la téléphonie mobile. En outre, l'on assiste cette année à une hausse de l'ARPU - les revenus moyens par client mobile actif - et ce, de 15% à quasiment 32 euros. L'internet à haut débit continue aussi de progresser. Fin juin, Telenet recensait 1.424.700 abonnés à l'internet à haut débit. Cela signifie qu'au sein de la zone d'influence de Telenet, quasiment la moitié des habitations sont aujourd'hui connectées au réseau à haut débit de l'opérateur malinois. "En moyenne, un client surfe à 43 Mbps chez nous. Nous faisons ainsi mieux que la directive européenne", a encore ajouté Vincent Bruyneel.

Marché professionnel

Pour ce qui est du marché professionnel - à l'exclusion des PME -, les rentrées ont reculé de 3 pour cent au cours du premier semestre de l'année. "Une conséquence de la baisse du chiffre d'affaires issu des installations", a explicité Berckmoes, "mais sans ces effets uniques, les chiffres b2b ont crû de 4 pour cent d'une année à l'autre". Telenet évoque le bel envol de produits tels IP VPN et iFiber, ainsi que d'autres revenus mobiles.

En route vers 1 millions de 'homespots'

Pour terminer, quelques mots encore sur le déploiement de wifi dans les modems des clients. Fin juin, il y avait en tout déjà 830.000 'wifi-homespots' actifs dans le réseau, soit 58% des abonnés à l'internet à haut débit. D'ici la fin de l'année, Telenet souhaite que ce nombre atteigne le million. En outre, l'entreprise continue d'appliquer la stratégie consistant à orienter le plus de clients possibles vers une formule 'triple play' incluant la télévision, l'internet et la téléphonie fixe. La proportion de clients Telenet disposant d'un abonnement aux trois produits a grimpé à environ 42% au cours du dernier semestre. "Nous continuons de nous focaliser sur les 27% restants de nos clients ayant un abonnement à un produit seulement", a poursuivi Bruyneel. L'offre renouvelée avec Whop et Whoppa en remplacement des 'Shakes' et 'Packs' illustre cette intention.

Update 31-07

Telenet précise avoir bien l'intention de faire évoluer à moyen terme la vitesse de chargement jusqu'à 100 Mbps et non pas jusqu'à 10 Mbps, comme indiqué initialement.

En savoir plus sur:

Nos partenaires