"Telenet ne ressent pas l'impact de la crise économique"

03/08/09 à 11:10 - Mise à jour à 11:09

Source: Datanews

Ces six derniers mois, l'entreprise télécom Telenet n'a pas ressenti l'effet de la crise économique. Voilà ce qu'a déclaré son CEO, Duco Sickinghe, lors de la présentation des chiffres semestriels à Malines.

Ces six derniers mois, l'entreprise télécom Telenet n'a pas ressenti l'effet de la crise économique. Voilà ce qu'a déclaré son CEO, Duco Sickinghe, lors de la présentation des chiffres semestriels à Malines.

"Cela fait maintenant trois trimestres consécutifs que nous enregistrons une nette croissance du nombre de nos abonnés pour nos trois produits de base: la TV numérique, l'internet haut débit et la téléphonie fixe." Pour 2009, la hausse est de 319.000 abonnés. "Au deuxième trimestre, 135.000 sont venus s'ajouter, ce qui représente la croissance la plus forte au cours de cette période de l'année", selon Sickinghe. Grâce à une augmentation organique de la clientèle pour ces trois produits-clés et à la reprise de 763.000 abonnés TV d'Interkabel en octobre dernier, Telenet comptait 4.123.000 abonnés fin juin 2009, en hausse de 28 pour cent par rapport à la même période de l'an dernier.

Le CEO n'en reste pas moins prudent dans ses prévisions de croissance des abonnés pour le second semestre de 2009: "Nous observons de très près les évolutions concurrentielles et économiques. Cela ne nous empêche cependant pas d'affiner nos prévisions pour 2009." L'entreprise envisage en effet une croissance de son bénéfice (ebitda) de 15 pour cent contre 12 pour cent minimum prévus précédemment. Quant au chiffre d'affaires, il devrait grimper de 14 pour cent au lieu des 12 pour cent envisagés initialement.

Durant le premier semestre, le cash flow d'exploitation (ebitda) a crû de 26 pour cent à 305 millions d'euros. Le bénéfice net a lui légèrement reculé de 49 millions d'euros en juin de l'an dernier à 47,7 millions cette année. En raison de la forte croissance du nombre d'abonnés, le chiffre d'affaires s'est établi à 577,4 millions d'euros, en hausse de 17 pour cent par rapport à l'an dernier. Les coûts d'exploitation totaux ont augmenté de 12 pour cent à 421 millions d'euros. "Cette hausse est surtout due au rachat d'Interkabel", ajoute le CEO.

Source: Belga

Nos partenaires