Telenet lance la TV numérique via WiFi

20/12/10 à 10:15 - Mise à jour à 10:15

Source: Datanews

Yelo, voilà comment s'appelle le nouveau rejeton de Telenet. Il s'agit d'une plate-forme permettant de regarder les programmes TV et les films via un réseau WiFi sans fil sur le PC, iPhone et iPad.

Telenet lance la TV numérique via WiFi

Yelo, voilà comment s'appelle le nouveau rejeton de Telenet. Il s'agit d'une plate-forme permettant de regarder les programmes TV et les films via un réseau WiFi sans fil sur le PC, iPhone et iPad.

"Il ne s'agit plus seulement de visionner ce qu'on veut quand on veut, mais aussi de regarder les programmes TV à l'envi", a affirmé Duco Sickinghe, CEO de Telenet, dans sa présentation. "C'est la TV sur 3 écrans: sur l'ordinateur portable, sur l'iPad ou sur l'iPhone." Et d'ajouter aussitôt que Telenet met tout en oeuvre pour rendre Yelo compatible aussi avec les appareils Android.

Yelo diffusera la télévision numérique de Telenet via le réseau WiFi vers les appareils mobiles. L'entreprise va également ouvrir quelque 1.400 bornes (hotspots) pour Yelo. "Cela devra cependant respecter le principe du 'closed broadband', simplement pour une question de droit."

Yelo permet d'abord de regarder la télévision en direct. Provisoirement, il ne s'agit que de 10 stations, à l'exclusion pour l'instant des stations Vmma et SBS. "Ce n'est que le début. Nous allons progressivement étendre l'offre en concluant des accords avec d'autres stations." Dans la première phase, la TV en direct ne sera pas encore disponible pour le PC.

Ensuite, il y a le TV-guide qui a reçu le 'look & feel' complet de celui de la digibox. Il permet de programmer le digicorder à distance. Tertio, Yelo offre également une 'TV-thèque', donnant accès à une gamme de films (pour l'instant encore modeste). Et enfin, Twitter et Facebook sont intégrés à Yelo.

6 mois

Yelo, qui a été lancé ce samedi à minuit, n'est provisoirement disponible que pour les clients Telenet disposant d'une connexions internet et TV numérique. Les six prochains mois, tout le monde pourra tester le service gratuitement. Telenet a annoncé que le modèle commercial - Duco Sickinghe a utilisé le terme 'micro-paiements' - sera développé au cours de ces six prochains mois.

Entre-temps, l'entreprise attend les réactions des utilisateurs. Telenet parle ici de 'co-création'. "Nous avons fait appel à une société qui communiquera de manière active avec les clients et les utilisateurs, afin d'échanger des idées à propos de Yelo", a expliqué Sickinghe. "Ce n'est pas Telenet qui lance la produit sur le marché, mais c'est le marché qui l'impose à Telenet." Une espèce de 'crowdsourcing' en quelque sorte. Telenet ne souhaite cependant pas prononcer les mots 'bêta' ou phase-pilote.

L'entreprise a toutefois admis que la consommation de données de Yelo au cours des 6 premiers mois comptera dans la consommation mensuelle (ce qu'on appelle le 'Télémètre'). L'entreprise insiste cependant sur le fait que pour une utilisation normale, cela ne devrait poser aucun problème. "Mais pour les clients BasicNet, nous allons provisoirement faire un geste", a ajouté Sickinghe.

Et d'insister sur le fait qu'il s'agit "d'une technologie flamande unique". Une grande partie de Yelo a en effet été développée en interne chez Telenet. C'est l'entreprise hasseltoise Androme, qui a déjà travaillé pour Telenet, qui a prêté son aide pour la programmation.

En savoir plus sur:

Nos partenaires