Telenet: "La régulation du câble nous coûtera des millions"

29/07/11 à 11:52 - Mise à jour à 11:52

Source: Datanews

Lors de la présentation des résultats semestriels de Telenet, le CEO Duco Sickinghe a une nouvelle fois souligné que l'entreprise s'opposera à l'ouverture planifiée du câble.

Telenet: "La régulation du câble nous coûtera des millions"

© Belga

Lors de la présentation des résultats semestriels de Telenet, le CEO Duco Sickinghe a une nouvelle fois souligné que l'entreprise s'opposera à l'ouverture planifiée du câble.

D. Sickinghe a confirmé que l'entreprise fera appel contre la décision des différents régulateurs d'ouvrir le câble à d'autres acteurs. "D'un point de vue juridique, il y a deux étapes: tout d'abord une procédure suspensive, ensuite une procédure au fond." Interrogé quant aux conséquences financières d'une ouverture pour Telenet, D. Sickinghe a évoqué des "millions d'euros" de coûts possibles (juridiques, techniques, ...).

D. Sickinghe fulmine également contre la manière dont les régulateurs ont ignoré purement et simplement les remarques formulées par l'Europe sur la régulation. "La principale question de l'Europe était: quel est l'avantage de cette régulation pour le consommateur? Cette question n'a toujours pas obtenu de réponse claire." Selon D. Sickinghe, cette régulation risque de faire grimper les prix, de fragmenter le contenu et de décourager l'innovation.

Nouveau partenariat mobile L'ironie du sort veut que la régulation du marché du câble coïncide avec les lourds investissements consentis par Telenet dans le spectre mobile. D. Sickinghe est également furieux à ce niveau: "Donc, n'importe quel opérateur mobile bénéficiera de l'accès au réseau du câble sans le moindre investissement, mais nous devons en revanche investir de notre côté pour être actifs sur le marché mobile?"

L'importance stratégique de cette étape mobile est grande. Premièrement, Telenet y voit une manière de poursuivre son expansion comme entreprise internet, vu le potentiel de croissance de l'internet mobile et la pénétration limitée de celui-ci dans notre pays. Deuxièmement, l'entreprise voit des concurrents jouer la carte de la convergence entre fixe et mobile, de sorte qu'il est indispensable d'un point de vue stratégique de pouvoir faire de même. Troisièmement, il en va de même sur le marché des entreprises: "Nous avons déjà manqué des contrats par le passé parce que ces organisations voulaient confier leur offre fixe et mobile au même acteur. Nous pouvons désormais également le proposer.

A présente que la licence a été achetée, en collaboration avec Tecteo, il reste à attendre le développement de l'offre mobile. Dans ce cadre, Telenet table sur une "nouvelle sorte de partenariat mobile". L'actuel partenariat "full MVNO" avec Mobistar se termine fin 2012, mais D. Sickinghe veut "conclure un nouveau contrat le plus vite possible. Des discussions sont menées dans ce cadre, et pas uniquement avec Mobistar."

Nos partenaires