Telenet et VOO renoncent à leur licence GSM

17/06/14 à 11:55 - Mise à jour à 11:55

Source: Datanews

Les câblo-opérateurs Telenet et Voo n'ambitionnent plus de créer leur propre réseau mobile indépendant. Ils rendent en effet leur licence qu'ils avaient achetée dans ce but en 2011. Voilà ce qu'on peut lire dans les journaux De Tijd et L'Echo.

Telenet et VOO renoncent à leur licence GSM

Les câblo-opérateurs Telenet et Voo n'ambitionnent plus de créer leur propre réseau mobile indépendant. Ils rendent en effet leur licence qu'ils avaient achetée dans ce but en 2011. Voilà ce qu'on peut lire dans les journaux De Tijd et L'Echo.

Selon Telenet, la législation actuelle rend impossible la création d'un réseau indépendant. Les deux entreprises avaient versé 71,5 millions d'euros pour cette licence. 74 pour cent de ce montant provenaient de Telenet, dont 21,5 millions d'euros ont déjà été virés au contrôleur télécom, l'IBPT. Telenet et Voo paieront aussi le solde de 50 millions. Le montant a déjà été amorti dans le compte annuel de 2013.

Telenet et VOO avaient sous l'appellation Telenet Tecteo Bidco effectué une offre commune sur l'une des fréquences restantes pour la 3G. Mais des projets dans le but de réaliser vraiment quelque chose avec ce spectre, il y en a peine eu. Il en résulte que la licence n'a finalement été guère plus qu'un atout supplémentaire pour les deux opérateurs dans le paysage télécom mouvementé.

Cela n'a pas plu à l'IBPT. Le régulateur préférait initialement l'arrivée d'un quatrième réseau. De leur côté, Telenet et VOO ont fait comprendre que cela exigerait de très lourds investissements. Le duo misa sur une solution alternative ne nécessitant pas l'installation d'encore plus d'antennes.

Ces dernières années, les deux opérateurs ont reçu à plusieurs reprises des avertissements pour ne pas développer leur propre réseau mobile. Ils avaient en fait l'obligation de garantir pour cet été une couverture réseautique de trente pour cent. Telenet est pourtant depuis quelques années déjà actif sur le marché mobile pour lequel il utilise depuis 2009 le réseau de Mobistar en tant que full MVNO, un contrat qui a été, il y a quelques années, prolongé jusqu'en 2017. (Belga/PVL)

Nos partenaires