Telenet accueille 65.000 nouveaux clients mobiles en un seul trimestre

19/10/12 à 12:11 - Mise à jour à 12:11

Source: Datanews

Le lancement des nouveaux plans tarifaires mobiles King & Kong de Telenet a généré le nombre impressionnant de 65.000 clients mobiles supplémentaires ces trois derniers mois.

Telenet accueille 65.000 nouveaux clients mobiles en un seul trimestre

Le lancement des nouveaux plans tarifaires mobiles King & Kong de Telenet a généré le nombre impressionnant de 65.000 clients mobiles supplémentaires ces trois derniers mois.

Les résultats des 9 premiers mois de 2012 pour Telenet - 8 pour cent de croissance du chiffre d'affaires, une hausse de l'adjusted EBITDA de 9 pour cent et un triplement du bénéfice net en raison d'apports uniques - sont en tout cas à tout le moins très solides. Mais le CEO de Telenet, Duco Sickinghe, est surtout fier des chiffres enregistrés par la division mobile de l'entreprise. Grâce à ses plans tarifaires mobiles simplifiés, Telenet a en effet accueilli pas moins de 65.500 nouveaux clients mobiles. En tout, elle dispose ainsi de 341.000 abonnés mobiles, en hausse de 43 pour cent par rapport à l'année dernière.

"L'an dernier, nous avons carrément affirmé que nous allions nous focaliser nettement plus intensément sur le mobile, même si à l'époque, nous n'avions pas encore vraiment une idée bien précise de la façon dont nous allions nous y prendre", a expliqué Sickinghe. "Cette année, il est clair que notre stratégie mobile fonctionne réellement. Et ce trimestre n'est encore qu'un début. A partir de l'année prochaine, le mobile va très certainement représenter un pourcentage nettement plus grand dans notre chiffre d'affaires total."

Les opportunités de croissance sont bien réelles chez les clients existants de Telenet, puisque seuls 16 pour cent de ceux-ci utilisent l'offre mobile du géant télécom malinois. Telenet s'attend à court terme à une hausse nettement plus forte encore grâce aux iPhone 5 subsidiés. Du point de vue financier, la construction de 'full MVNO' de Mobistar paraît aussi très intéressante pour Telenet. "Les gros investissements ont déjà été consentis. Il s'agit dorénavant surtout de faire progresser notre capacité de conversion pour tirer le retour sur investissement le plus élevé possible de notre offre mobile."

Hébergement du spectre Reste encore à savoir si Telenet, après l'acquisition d'une licence mobile, devra également vraiment mettre en oeuvre un réseau mobile propre, comme l'IBPT l'exige. Sickinghe a indiqué que des négociations à ce propos étaient encore en cours. L'on aborda alors notamment la question de l'itinérance (roaming) nationale, à savoir la situation dans laquelle les nouveaux opérateurs mobiles veulent être disponibles à l'échelle nationale, même durant l'édification de leur réseau. Ils procèdent alors à du 'roaming' sur d'autres réseaux. "En Belgique, le roaming national n'a cependant pas encore de cadre réglementaire", a répondu Sickinghe. "De plus, il y a le problème des pylônes: il est très malaisé d'en installer encore. Il faut donc se tourner vers des licences sur les pylônes existants. Mais il n'existe guère de règlement non plus en la matière." Une autre alternative serait éventuellement que Telenet héberge chez d'autres acteurs mobiles le spectre acheté. "Nous parlons de tout cela avec l'IBPT", a encore ajouté Sickinghe.

En janvier prochain déjà, Telenet devrait procéder à un "petit test". "Mais pour atteindre les critères de couverture du régulateur, nous avons encore le temps." Sickinghe se sent en tout cas fort grâce aux résultats susmentionnés de l'offre mobile: "Il faut d'abord accueillir de très nombreux petits clients, avant d'envisager de s'avancer soi-même dans le mobile."

En savoir plus sur:

Nos partenaires