Techstars et Start it@kbc unissent leurs forces

24/02/16 à 16:52 - Mise à jour à 16:51

Techstars vise un plus important afflux en provenance de Belgique, et Start it@kbc va aider l'accélérateur de start-ups le plus réputé au monde. "Nous deviendrons un intermédiaire entre les jeunes entreprises belges et Techstars", explique Lode Uytterschaut de Start it@kbc. "Tout le monde pourra poser sa candidature via notre site."

Techstars et Start it@kbc unissent leurs forces

© .

Aux Etats-Unis, Techstars passe pour être 'the startup accelerator that's tougher to get into than Harvard'. Seul 0,8 pour cent de toutes les start-ups qui se présentent, sont acceptées pour prendre part au prestigieux programme. Mais celles qui y parviennent, se voient directement attribuer un label de qualité. Pensez à la belge Datacamp qui, quasi immédiatement après sa participation, a récolté plus de deux millions de dollars auprès de capital-risqueurs américains.

"Depuis la participation de Datacamp, on connaît la Belgique chez Techstars", affirme Lode Uytterschaut de Start it@kbc. "Il n'a pas échappé aux Américains qu'il y a pas mal de talent ici. L'organisation table aussi sur un plus important afflux d'Europe Occidentale et de Belgique. Start it@kbc va y contribuer."

Concrètement, les start-ups belges intéressées par le programme de Techstars peuvent introduire une demande auprès de la firme via un lien sur le site de Start it@kbc. Les starters sont invités à répondre à quelques questions, comme par exemple s'ils ont déjà recueilli du capital ou attiré des clients.

"Techstars promet de réagir à toutes les candidatures", ajoute Uytterschaut. "Même si c'est par la négative. Les starters acceptés, disposeront dans le meilleur des cas de 15 minutes pour présenter leur start-up, ce qui est unique car la plupart des jeunes entreprises ne vont pas aussi loin."

Uytterschaut parle d'une situation où les deux parties sont gagnantes: "Nous offrons à nos starters belges un éventuel tremplin vers Techstars à New York et vers une possible internationalisation. L'accélérateur américain de son côté apprend ainsi à connaître le marché belge."

Start it@kbc va faire connaître son 'deal' avec Techstars via son réseau, ses partenaires et les médias sociaux. "Par souci de clarté, toutes les start-ups belges peuvent tenter leur chance, donc pas seulement celles qui sont actives chez notre incubateur. Dans le cas le plus extrême, l'on enregistrera donc l'arrivée de 3.000 candidatures dans les prochains mois (rire)."

Be Bold

Si une start-up est sélectionnée parmi les candidatures belges, elle participera dans un premier temps au programme Techstars à New York (les candidatures pour l'édition d'été de Techstars NYC peuvent encore être introduites jusqu'au 20 mars).

D'ici quelques semaines, une vaste mission de start-ups sera du reste organisée à Big Apple, à laquelle participeront Start it@KBC, mais aussi iMinds, Telenet Kickstart et Startups.be.

L'objectif de l'événement Be Bold sera de faire connaître la Belgique en tant que 'start-up country' à New York. Lors de cette mission, une visite de l'incubateur Techstars sera aussi prévue.

En savoir plus sur:

Nos partenaires