Technos belges pour la F1

21/08/09 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

La manche belge du Grand Prix de F1 se déroulera le 30 août sur le mythique circuit de Francorchamps. Et des technologies belges seront à l'honneur.

La manche belge du Grand Prix de F1 se déroulera le 30 août sur le mythique circuit de Francorchamps. Et des technologies belges seront à l'honneur.

Ainsi, pour la gestion de son site de billetterie en e-commerce, le Grand Prix a fait appel à la liégeoise Synchrone (ou pour être précis dans un premier temps, à savoir en 2007, à Computerland qui avait remis offre avant de laisser son partenaire poursuivre l'aventure) qui a développé le site et l'interface permettant aux revendeurs d'encoder leurs commandes. Le site a été écrit en ASP.NET de Microsoft et est hébergé sur des serveurs Windows de Synchrone installés sur le site de l'hébergeur Wallonie Data Center (WDC) à Villers-le-Bouillet, tandis que le volet paiement est pris en charge par Ogone. S'il a été lancé dès septembre 2008 (avec comme premiers visiteurs surtout de étrangers), le site a supporté ces derniers jours des milliers d'étrangers, surtout allemands (la participation de Michael Schumacher n'y étant évidemment pas étrangère). Jean-François Meyers, gérant de Sychrone, ajoute que sa société réalise également les campagnes d'e-mailing pour le Grand Prix.

Par ailleurs, comme l'an dernier, les billets du Grand Prix sont dotés d'une puce RFID qui facilite la gestion des spectacteurs, fluidifie les accès et améliore la sécurité. La liégeoise RFIDEA (spécialisée en solutions de traçabilité par identifiant électronique RFID) prend en charge l'impression et l'encodage des tickets d'entrée (170.000 l'an dernier, après une première mise en oeuvre en 2007 sur 26.000 entrées VIP) sur base des données fournies par Synchrone et a mis au point l'application d'envoi des tickets avec impression du bordereau d'expédition (l'expédition étant assurée par un service de courrier express). Par ailleurs, RFIDEA fournit les l'infrastructure de contrôle d'accès sur l'événement (80 lecteurs avec réseau Wi-Fi et fibre optique). Ajoutons que ce même type d'implémentation a été réalisée pour le tournoi de golf Eurotour de Saint-Omer qui a réuni en juin 150 joueurs de plus de 30 nations.

Nos partenaires