Tax-on-Web: le succès se confirme

08/05/08 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

Ces jours-ci, vous avez certainement reçu dans votre boîte aux lettres la fameuse enveloppe brune des Finances. Mais vous êtes peut-être parmi les quelque 5.000 contribuables qui ne désirent plus recevoir ce formulaire et ont fait le choix de l'électronique...

Ces jours-ci, vous avez certainement reçu dans votre boîte aux lettres la fameuse enveloppe brune des Finances. Mais vous êtes peut-être parmi les quelque 5.000 contribuables qui ne désirent plus recevoir ce formulaire et ont fait le choix de l'électronique...

L'an dernier, 1.357.292 déclarations ont été renvoyées par l'internet, soit une augmentation de près de 35% sur l'année précédente. Avec une progression assez équilibrée dans le profil des personnes qui utilisent Tax-on-Web, qu'il s'agisse des citoyens, des fonctionnaires et des mandataires (comptables).

La fonction de pré-remplissage (à savoir que certaines données connues de l'administration sont déjà complétées) connaît un succès grandissant auprès des employeurs et autres débiteurs de revenus (11 millions de fiches 281.10 ont ainsi été reçues électroniquement par les Finances, contre 9 millions en 2007), même si Louis Collet, directeur ICT du SPF Finances, regrette le peu d'enthousiasme du secteur bancaire qui n'a pas permis d'étendre le pré-remplissage aux emprunts immobiliers.

Cette année, un tout nouveau moteur de calcul de l'impôt entre en vigueur (l'ancienne application Cobol a été réécrite en Java et tournera sur des serveurs Fujitsu Siemens sous Solaris et non plus sur 'mainframe', nous y reviendrons la semaine prochaine) qui contient évidemment les dernières modifications législatives, mais permettra aussi une simulation plus fine par rapport aux chiffres de l'enrôlement. Et, bonne nouvelle... pour les remboursements (majoritaires paraît-il), l'enrôlement commencera un mois plus tôt, à savoir début septembre.Par ailleurs, le site MyMinFin qui permet de gérer son dossier fiscal personnel (notamment d'accéder à Tax-on-Web, mais aussi de suivre le statut de sa déclaration, de consulter ses déclarations précédentes et divers documents fiscaux) compte désormais 52.280 utilisateurs enregistrés. Et 4.927 contribuables ont demandé de ne plus recevoir de déclaration papier. Enfin, 2.022 personnes souhaitent recevoir des Finances un rappel par e-mail quelques jours avant la date limite d'introduction de leur déclaration. En attendant peut-être un SMS (qu'il faudra solliciter bien sûr) du style "Bonjour, ici les Finances. N'avez-vous pas oublié votre déclaration d'impôts?"

Ajoutons que MyMinFin s'enrichira cette année de plusieurs documents: baux locatifs (mai), liste des paiements par année et type d'impôt (fin 2008) et introduction électronique des réclamations et traçabilité des dossiers (2009).

Nos partenaires