"Tax-on-web aux prises avec un problème de capacité"

23/06/09 à 10:30 - Mise à jour à 10:29

Source: Datanews

Le syndicat socialiste CGSP tire pour la deuxième fois la sonnette d'alarme à propos de Tax-on-web. Au SPF Finances, on dément qu'il y ait de gros problèmes.

Le syndicat socialiste CGSP tire pour la deuxième fois la sonnette d'alarme à propos de Tax-on-web. Au SPF Finances, on dément qu'il y ait de gros problèmes.

Selon le syndicat socialise CGSP, l'application permettant de remplir en ligne sa déclaration d'impôts, Tax-on-web, était de nouveau malaisément accessible, voire indisponible ce lundi matin. Pour Aimé Truyens de la CGSP Finances, Tax-On-Web est aux prises avec un problème de capacité. "Les Belges attendent le dernier moment pour remplir leur déclaration fiscale, et le système est donc encore plus engorgé cette semaine. Nous ne pouvons que constater que Tax-on-Web n'est manifestement pas de taille à traiter autant d'opérations en même temps."

Selon Truyens, le SPF Finances doit intervenir d'urgence, puisque cela fait deux fois de suite que le système est inactif. A propos de la panne de la semaine dernière, le SPF Finances a fait parvenir [à Data News une explication détaillée].

"Nous sommes conscients que l'on ne peut réaliser de miracles en une semaine, mais il faut quand même intervenir", explique encore Truyens. Plus la date butoir se rapproche, plus de personnes voudront remplir leur déclaration d'impôts. Nous comprenons qu'on fasse la promotion de Tax-On-Web, mais dans ce cas, le système doit pouvoir fonctionner en toutes circonstances."

Bernard Ligot, le porte-parole du SPF Finances, ne sait pas sur quoi se base la CGSP. "Il n'y a pas vraiment eu de gros problèmes ni hier, ni de manière générale. Voyez les chiffres: nous enregistrions ce lundi à 17H15 plus d'1,33 million de déclarations rentrées. Tax-On-Web est un franc succès."

La déclaration d'impôts pour les particuliers doit être renvoyée au plus tard le 30 juin. Les mandataires ont eux jusqu'au 31 octobre pour remettre les déclarations de leurs clients via Tax-On-Web.

Source: Belga

Nos partenaires