Systrom: "Nos photos doivent être regardées sur Instagram.com"

06/12/12 à 10:03 - Mise à jour à 10:03

Source: Datanews

Lors de LeWeb à Paris, Kevin Systrom, le CEO d'Instagram, a fourni davantage d'explications à propos du fait que les photos d'Instagram ne sont plus affichées correctement sur Twitter: "Les images d'Instagram doivent être visionnées sur notre propre plate-forme."

Systrom: "Nos photos doivent être regardées sur Instagram.com"

Lors de LeWeb à Paris, Kevin Systrom, le CEO d'Instagram, a fourni davantage d'explications à propos du fait que les photos d'Instagram ne sont plus affichées correctement sur Twitter: "Les images d'Instagram doivent être visionnées sur notre propre plate-forme." Il y eut quelques remous hier matin, lorsque Twitter annonça qu'Instagram ne permettait plus que les photos soient reproduites en version optimale dans les flux Twitter. Or voici qu'Instagram interrompt son support de 'Twitter cards' (Twitter cards est une fonction relativement nouvelle permettant de montrer du contenu médiatique sur la ligne du temps Twitter).

Les photos d'Instagram paraissent encore dans la chronologie Twitter, mais de manière fortement recoupée et à très basse résolution. Kevin Systrom, le CEO d'Instagram, a donné davantage d'explications sur cette démarche lors de LeWeb.

"Vous pourrez toujours tweeter vos photos Instagram, cela ne changera pas, mais nous aimerions que les gens viennent regarder nos photos sur notre propre plate-forme", a-t-il déclaré. "Comme nous interrompons l'intégration de Twitter-cards, le recoupage des images s'arrêtera de toute façon car bientôt, notre contenu ne sera plus visible sur Twitter."

Et Systrom d'insister sur le fait que ce n'était pas là une décision prise par Mark Zuckerberg (Facebook a racheté Instagram, il y a quelques mois, pour 1 milliard de dollars), mais par lui-même: "C'est une étape logique car nous voulons garder le contrôle sur notre contenu. Il n'en va pas autrement chez Twitter, n'est-ce pas? Nous entendons offrir à nos utilisateurs la meilleure expérience possible et dans ce but, il faut qu'ils viennent sur Instagram.com."

Nombreux sont ceux qui voient cependant dans la suppression de Twitter cards plutôt une action de représailles au fait que Twitter avait fermé en juillet dernier son API 'amis' pour Instagram, ce qui empêchait les utilisateurs de l'appli photos populaire d'encore dénicher des amis Twitter. Et il faut évidemment y ajouter aussi la rivalité toujours plus grande entre Facebook et Twitter.

Vidéo A la question de savoir si Instagram pourra continuer d'exister indépendamment de Facebook, Systrom a répondu qu'il ne voyait pas pourquoi ce ne serait pas le cas. "Sur Instagram, l'on suit d'autres personnes que sur Facebook, et nos applis sont très conviviales et rapides. Il y aura certes une intégration plus en profondeur avec Facebook, mais Instagram reste un produit à part, comme YouTube reste une marque à part de Google."

Une autre question est de savoir si Instragram va se lancer dans la vidéo. "La vidéo mobile viendra à coup sûr, mais l'on ne sait pas clairement quand ni via quelle plate-forme. Cela pourrait être Instagram, mais tout aussi bien Facebook ou quelque chose de complètement différent. Il faut un élément déclencheur. Lorsque l'iPhone 4 a été lancé, tout le monde avait subitement un bon appareil photo en poche. C'était donc le moment idéal pour lancer Instagram."

"Je ne sais pas encore quel sera l'élément déclencheur pour la vidéo mobile. Peut-être les réseaux 4G? Une fois qu'ils seront partout au point! Attendons voir!"

En savoir plus sur:

Nos partenaires