Systemat: redressement confirmé

07/09/07 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Avec un chiffre d'affaires en hausse de 8% à 66 millions EUR mais surtout un bénéfice net de 1,5 million EUR pour le 1er semestre 2007, Systemat "confirme le redressement entamé en 2006" et se dit "sur la bonne voie pour construire un groupe autonome, maître de sa croissance et rentable sur le long terme", dixit son CEO, Jean-Claude Logé.

Avec un chiffre d'affaires en hausse de 8% à 66 millions EUR mais surtout un bénéfice net de 1,5 million EUR pour le 1er semestre 2007, Systemat "confirme le redressement entamé en 2006" et se dit "sur la bonne voie pour construire un groupe autonome, maître de sa croissance et rentable sur le long terme", dixit son CEO, Jean-Claude Logé.

Si le chiffre d'affaires progresse de 13% en services et de 6% en produits, c'est surtout la marge brute qui augmente de 10% à 16,3 millions EUR. Mais plus spectaculaire encore, le résultat net passe de 190.000 à 1,523 millions EUR entre les 1ers semestres de 2006 et de 2007. La société termine ses désengagements à l'étranger (l'ex-filiale française est en redressement judiciaire, l'impact comptable sur ces activités étant de l'ordre de 4 millions EUR) pour se recentrer sur le Belux avec 3 gammes de produits (les logiciels Popsy, Ipsos et Dimasys), des services de support associés ainsi que les contrats Global-IT d'assistance aux PME et certains services spécialisés pour les grands comptes.

Pour l'ensemble de l'exercice 2007, Systemat table sur un chiffre d'affaires de 125 millions EUR, parfaitement conforme aux prévisions, et un résultat d'exploitation de 3,5 millions EUR et un 'cashflow' d'exploitation de 5,8 millions EUR. Le tout avec un effectif de 447 personnes (une vingtaine de recrutements sur les 12 derniers mois)."Nous poursuivons nos bonnes performances enregistrées l'an dernier dans le cadre de notre Master Plan 2010, précise Jean-Claude Logé, CEO. Ses priorités vont à la poursuite de la construction d'un groupe centré sur la Belgique et le Luxembourg, maître de son destin - plus question de se lier aux grands constructeurs, tout partenariat étant conclu "dans l'optique de servir notre stratégie" -, et dont la croissance sera à la fois rentable et durable.

Le lancement dans quelques jours de la version 3 du logiciel comptable Popsy, enrichi surtout au niveau de la facturation électronique, marque une étape importante.

Et 2008? "Superbe. Je ne sais pas si le marché reprend, mais nous, nous reprenons", lance encore Jean-Claude Logé, jamais à court d'une phrase choc. "Nous avons en mains toutes les cartes pour réussir, d'autant que les ventes de produits récurrents nous assurent un matelas confortable."

Nos partenaires