SystAlert "Police": "sonner" le rappel redevient d'actualité

01/02/11 à 10:41 - Mise à jour à 10:41

Source: Datanews

Systemat dote sa solution SystAlert de notification d'alertes via SMS, destinées aux administrations locales, d'un nouveau module "Police". Un module "Pompiers" pourrait suivre.

SystAlert "Police": "sonner" le rappel redevient d'actualité

© Belga

Systemat dote sa solution SystAlert de notification d'alertes via SMS, destinées aux administrations locales, d'un nouveau module "Police". Un module "Pompiers" pourrait suivre.

La solution SystAlert de Systemat, plate-forme de diffusion de messages d'alerte via SMS (avis d'inondation, d'explosions, de pollutions etc.), vient d'hériter d'un module PZP (Politie Zone Police) qui permettra à cette dernière de mobiliser très rapidement des effectifs supplémentaires lors de situations d'urgence et/ou non prévues, par exemple une manifestation exigeant un encadrement particulier. La plate-forme permet de travailler par quotas et groupes-cibles spécifiques. Elle contacte et rappelle un nombre de fois prédéterminé des personnes qui ne réagiraient pas immédiatement, sélectionnant le groupe-cible suivant en cas de quota non atteint ou de temps de réaction écoulé. Les personnes sollicitées confirment leur accord par SMS. La nuit, les contacts peuvent basculer vers le GSM.

Outre les forces de police, certains services d'incendie ont manifesté leur intérêt pour la solution qui devrait donc bientôt voire naître un module dédié aux besoins spécifiques de ce métier.

Présentée en avant-première, l'automne dernier, aux responsables Plans d'Urgence des communes wallonnes, la solution SystAlert, proposée en mode SaaS (hébergement et gestion chez Systemat), est opérationnelle depuis le début de l'année. Spécifiquement conçue pour les services des administrations locales (en ce compris les bibliothèques communales, les maisons de retraites ou les services sociaux), SystAlert est une version plus sécurisée de la solution MySMS pré-existante: étant spécifiquement dédiée à des messages de haute priorité, ces derniers sont transmis via des canaux IP bénéficiant d'une connexion directe avec les centres SMS des opérateurs télécoms qui les relayent donc en priorité, sans mise éventuelle en file d'attente.

En savoir plus sur:

Nos partenaires