Symantec veut se débarrasser d'Altiris

16/01/13 à 11:00 - Mise à jour à 11:00

Source: Datanews

Symantec recherche un acheteur pour Altiris. Symantec avait racheté le spécialiste en gestion d'infrastructures en 2007 pour 830 millions de dollars.

Symantec veut se débarrasser d'Altiris

© Wikimedia Commons

Symantec recherche un acheteur pour Altiris. Symantec avait racheté le spécialiste en gestion d'infrastructures en 2007 pour 830 millions de dollars.


Selon le Wall Street Journal, des négociations avancées seraient en cours entre le géant de la sécurité Symantec et des capital-risqueurs non nommément cités à propos du rachat d'Altiris. Symantec refuse de faire le moindre commentaire. Selon les rumeurs, Altiris serait vendue pour un montant inférieur aux 33 dollars par action que Symantec avait payé en 2007.


Il y a cinq ans, Symantec était surtout intéressée par la technologie de virtualisation d'Altiris pour les applications desktop, ainsi que par la possibilité de gérer les environnements tant physiques que virtuels. Mais Steve Bennett, qui a été engagé en juillet de l'an dernier en tant que nouveau directeur de Symantec, tente à présent d'augmenter la rentabilité de l'entreprise en vendant des composantes qui ne concernent que trop peu le coeur de son métier de sécurité. L'achat de Veritas en 2004 ne généra pas non plus les avantages escomptés. Symantec avait versé à l'époque 13,5 milliards de dollars pour le spécialiste du stockage.


Symantec publiera ses résultats trimestriels le 23 janvier. Selon Bloomberg, Symantec donnera d'ici là davantage d'informations sur sa stratégie.

Nos partenaires