Symantec se restructure et se refocalise

25/01/13 à 16:25 - Mise à jour à 16:25

Source: Datanews

Le spécialiste de la sécurité, du stockage et des systèmes Symantec Corp annonce une nouvelle stratégie plus nettement définie, ainsi qu'une restructuration avec, à la clé, la suppression d'un millier d'emplois.

Symantec se restructure et se refocalise

Le spécialiste de la sécurité, du stockage et des systèmes Symantec Corp annonce une nouvelle stratégie plus nettement définie, ainsi qu'une restructuration avec, à la clé, la suppression d'un millier d'emplois.

Lors de l'annonce des résultats "meilleurs que prévus" du troisième trimestre de son exercice, Steve Bennett, CEO et président de Symantec, a évoqué dans la foulée une "nouvelle stratégie". Celle-ci ciblera "une plus grande focalisation et une meilleure exécution", de sorte que les utilisateurs et partenaires éprouvent davantage de facilité à "conserver des activités numériques sûres". L'entreprise proposera dans ce but des produits (combinés ou non) en fonction de trois besoins des utilisateurs particuliers ou des entreprises: 'offrir une protection simple à la maison comme au travail', 'garder les entreprises sûres et en conformité ('compliant')' et 'mettre à disposition des informations et des applications professionnelles'.

Concrètement, l'entreprise va se concentrer sur "dix domaines-clés": productivité du personnel mobile, Norton Protection, Norton Cloud, services de sécurisation de l'information, passerelle de sécurité orientée identité/contenu, protection des centres de données, continuité professionnelle, sauvegarde intégrée, gestion des informations basée 'cloud' et 'object storage platform'. Bennett affirme que Symantec va à cette fin investir davantage aussi dans la recherche et dans la collaboration avec des tiers. L'entreprise va comme d'habitude également "s'appuyer fortement sur le canal pour desservir les clients existants, de sorte que l'équipe de vente de Symantec puisse s'orienter davantage sur la création de nouvelles activités."

Nouvelle structure

L'entreprise annonce en même temps aussi une restructuration interne avec, notamment, la création d'un 'office of the CEO', où l'on retrouvera le CFO, le COO et le président des produits et services. Un président sera désigné, qui reprendra cette tâche de Bennett, mais ce dernier restera bien président et CEO. De plus, l'entreprise devra être "plus flexible" et "pouvoir réagir plus rapidement aux besoins des clients, en offrant davantage de responsabilisation aux collaborateurs de première ligne." Cela devrait se traduire par "moins d'executives et de cadres moyens".

Bennett n'a cité aucun chiffre, mais d'après les rumeurs, un millier d'emplois serait sur la sellette chez Symantec. Tout cela devrait permettre à l'entreprise d'enregistrer dans les "deux, trois prochaines années" une "croissance organique de 5 pour cent du chiffre d'affaires " et une "marge d'exploitation non-GAAP de plus de 30 pour cent".

Depuis sa nomination mi-2012, suite au départ forcé de son prédécesseur, Steve Bennett veut effectuer des changements au sein du producteur d'outils, d'applications et de services de sécurité, stockage et systèmes. Des pans de l'entreprise devraient aussi être vendus, comme Altiris, à ce que l'on dit Symantec veut se débarrasser d'Altiris

En savoir plus sur:

Nos partenaires