Symantec: la sauvegarde se fait plus flexible

25/01/10 à 14:00 - Mise à jour à 13:59

Source: Datanews

La déduplication devient l'un des fils rouges de la sauvegarde. En ce compris dans la solution pour PME.

La déduplication devient l'un des fils rouges de la sauvegarde. En ce compris dans la solution pour PME.

La version 2010 du Backup Exec, solution de sauvegarde destinée aux PME (sociétés ayant un parc homogène de 5 à 100 serveurs), hérite du concept de déduplication 'everywhere', l'utilisateur pouvant choisir entre une dédup' à la source (au niveau client), "la plus recommandée dans la plupart des cas", sur le media server ou au niveau de l'appliance (Symantec a déjà certifié les solutions Quantum et Exagrid; d'autres suivront).

Autres nouveautés: l'archivage de fichiers et de documents Exchange à partir de la copie de sauvegarde (sans plus devoir solliciter le système d'origine) et l'extension aux environnements virtuels (VMware et Hyper-V) du potentiel de restauration granulaire d'applications (jusqu'au fichier, dossier, courriel ou mailbox individuel). Le support Citrix n'est pas (encore?) à l'ordre du jour.

Le NetBackup 7, destiné aux grandes entreprises et environnement hétérogènes, va plus loin, proposant par exemple une fonction de restauration sur sauvegardes incrémentales en environnements Hyper-V et VMware. Il intègre désormais la console de gestion et de reporting OpsCenter (surveillance, génération d'alertes, prévisions, suivi de SLA...) qui était vendue, hier, séparément. L'OpsCenter Analytics reste, elle, proposée en option. Pour les environnements complexes et très évolutifs, Symantec inaugure en outre une licence basée sur le volume, calculée au téraoctet, "quel que soit le nombre de systèmes à protéger."

Les deux produits sont disponibles à partir du 1er février.

En savoir plus sur:

Nos partenaires