Symantec a offert 50.000 dollars à un pirate

07/02/12 à 12:20 - Mise à jour à 12:20

Source: Datanews

Dans le cadre de l'enquête policière menée à propos du code source volé de Norton et PC Anywherfe, Symantec a offert 50.000 dollars au pirate concerné.

Symantec a offert 50.000 dollars à un pirate

Dans le cadre de l'enquête policière menée à propos du code source volé de Norton et PC Anywherfe, Symantec a offert 50.000 dollars au pirate concerné.

Après qu'un groupe dénommé 'Lords of Dharmaraja' ait démontré qu'il disposait du code source de produits de Symantec, l'entreprise a tenté d'appâter le pirate, connu sous l'appellation 'yamatough', par une somme de 50.000 dollars. Il aurait reçu ce montant via une série de virements, à condition qu'il apporte la preuve d'avoir détruit le code et qu'il diffuse un message indiquant qu'il n'avait jamais eu le code. Du fragment publié de l'échange de courriels, il apparaît que les négociations ont échoué, parce qu'elles traînèrent trop longtemps, notamment à propos du canal par lequel les versements seraient effectués.

Entre-temps, Symantec a clairement indiqué que cette tentative de rachat faisait partie de l'enquête policière et que les négociations avaient été menées par quelqu'un d'un service de police non nommément cité. Comme l'enquête se poursuit, Symantec a choisi de ne révéler aucune information complémentaire. A son tour, le pirate aurait déclaré à l'agence Reuters que "nous les [Symantec] avons amenés à proposer une somme pour nous soudoyer, afin de mieux les détruire."

Symantec avait précédemment déjà déclaré que le code volé de 2006 ne causera aucun problème aux utilisateurs actuels. Il n'y aurait que pour PCanywhere que la menace serait plus grande. Entre-temps, une solution aurait été trouvée par le biais de mises à niveau ('upgrades'). Aujourd'hui, un fichier avec le code PCanywhere serait disponible sur thepiratebay.se site.

En savoir plus sur:

Nos partenaires