SWIFT met en garde: 'Les pirates continuent de voler l'argent des banques'

13/12/16 à 13:24 - Mise à jour à 13:24

Source: Datanews

Depuis le vaste piratage bancaire au Bangladesh, les criminels continuent d'abuser du système transactionnel des banques. SWIFT, qui gère le système, annonce que dans un cas sur cinq, de l'argent est effectivement dérobé.

SWIFT met en garde: 'Les pirates continuent de voler l'argent des banques'

© iStock

Même après que des hackers aient volé 81 millions de dollars de la banque centrale du Bangladesh en février dernier, de l'argent continue de disparaître. Voilà la mise en garde lancée par l'organisation belge SWIFT dans un courrier adressé aux banques qui utilisent son système de messagerie. Ce courrier date du 2 novembre déjà et vient seulement d'être consulté par l'agence Reuters.

SWIFT prévient que la menace progresse, malgré le fait que tant l'organisation que les banques utilisant son système aient amplifié leur degré de sécurité. Elle n'a pas précisé le nombre d'attaques perpétrées. Elle indique par contre qu'une attaque sur cinq se solde par un vol d'argent effectif. C'est du moins ce que déclare Stephen Gilderdale, responsable chez SWIFT du Customer Security Program, à l'agence de presse.

Le mode d'exécution exact des attaques varie, mis chaque fois, les criminels tentent de manipuler le système de messagerie de SWIFT, qui règle les transactions interbancaires. Dans certains cas, l'attaque est découverte à temps par la banque, par le logiciel antivirus en place ou par le système de SWIFT. Mais même dans ce cas, certains pirates parviennent à s'infiltrer et à voler de l'argent.

Nos partenaires