SWIFT met en garde contre des attaques complexes sur les banques

22/09/16 à 11:46 - Mise à jour à 12:03

Source: Datanews

Après le piratage commis à la banque centrale du Bangladesh, SWIFT prévient que des pirates continuent d'essayer de leurrer les banques et de mettre en oeuvre des transactions frauduleuses.

SWIFT met en garde contre des attaques complexes sur les banques

. © iStock

Selon Alain Desausoi, chief information security officer (CISO) chez SWIFT, les attaques complexes ne font que croître, mais son organisation tente d'aider les banques à les contrer.

"Nous continuons d'observer des exemples de clients (les banques, ndlr) qui voient leur environnement compromis et assistent à des tentatives répétées d'exécution d'instructions de paiement frauduleuses", a déclaré Desausoi lors du Financial Times Cyber Security Summit Europe.

SWIFT se charge du trafic international des paiements pour le secteur bancaire et est établie en Belgique. Mais l'organisation elle-même a été sérieusement pointée du doigt, après que des pirates aient dérobé 81 milliards de dollars à la banque centrale du Bangladesh. Heureusement, le piratage avait été découvert rapidement car les auteurs voulaient faire main basse sur pas moins d'un milliard de dollars. Mais en marge de l'enquête, il s'avéra également que SWIFT avait dans le passé consacré trop peu d'attention à la sécurisation de sa plate-forme.

En guise de réaction, l'organisation va à partir de ce mois de septembre fournir des rapports journaliers aux banques pour leur permettre de mieux analyser les messages comportant notamment des demandes de paiement.

Nos partenaires