Swift amplifie encore sa présence en Belgique

15/06/07 à 00:00 - Mise à jour à 14/06/07 à 23:59

Source: Datanews

Swift, qui régule le trafic des paiements à l'échelle mondiale, envisage d'engager de nouveaux collaborateurs en Belgique. A cette fin, elle a agrandi ses bâtiments situés à La Hulpe.

Voilà ce qu'on peut lire dans le journal De Tijd. Swift, l'organisation internationale en charge du trafic des transactions entre les institutions financières, avait, l'année dernière déjà, engagé 113 personnes supplémentaires en Belgique. Cette année, quelque 200 autres devraient venir s'y ajouter. Au niveau mondial, il s'agirait de 400 personnes. Swift a également agrandi son siège de La Hulpe afin de pouvoir y accueillir davantage de personnel. Swift occupe aujourd'hui quelque 1.900 personnes, dont plus de la moitié en Belgique.Ces perspectives s'inscriraient dans la jolie croissance que connaît l'entreprise: quelque 15 pour cent par an. En Belgique, le nombre de transactions financières a été de 2,86 milliard en 2006, ce qui classe notre pays à la troisième place après les Etats-Unis et l'Allemagne.Lors d'une conférence de presse, le nouveau CEO de Swift, l'Espagnol Lazaro Campos, a commenté la récente tempête autour de Swift. L'entreprise aurait dû permettre aux autorités américaines d'avoir accès à ses données transactionnelles. "Toutes nos données transactionnelles sont stockées aux Etats-Unis", déclare Campos dans De Tijd. "Si les autorités américaines l'avaient voulu, elles auraient simplement pu saisir nos disques durs." Chez Swift, on recherche une solution au problème. La sauvegarde (américaine) des données du centre opérationnel situé aux Pays-Bas pourrait éventuellement aussi déménager en Europe. De cette manière, les autorités américaines ne pourraient plus contraindre Swift à quoi que ce soit. Une décision en la matière devrait être prise en septembre.

Nos partenaires