Surfer longtemps sur internet provoque de l'hypertension chez les jeunes

08/10/15 à 10:08 - Mise à jour à 10:08

Les jeunes qui passent des heures sur internet, courent plus de risques de faire de l'hypertension artérielle. Voilà ce qu'ont observé des chercheurs américains.

Surfer longtemps sur internet provoque de l'hypertension chez les jeunes

© istock

Des chercheurs du Henry Ford Hospital de Detroit ont suivi 335 jeunes âgés de 14 à 17 ans. 134 d'entre eux étaient de grands adeptes d'internet et y passaient plus de 14 heures par semaine. Dans ce groupe d'utilisateurs assidus, 26 jeunes présentaient de l'hypertension artérielle.

Les ados surfent en moyenne 15 heures par semaine sur internet et ce, tant à l'école qu'à la maison. Quasiment la moitié des ados noirs (44 pour cent) sont des internautes assidus, alors que chez les ados de race blanche ou autres, ils sont 36 pour cent. Les garçons sont également plus assidus que les filles.

2 heures par jour

La modération est le mot d'ordre. "Internet est devenu un élément de la vie quotidienne, mais il ne doit pas nous étouffer", met en garde Andrea Cassidy-Bushrow, l'un des chercheurs. "Il est important que les jeunes fassent régulièrement des pauses lorsqu'ils utilisent leur ordinateur ou leur smartphone, et se livrent à une activité physique. Je conseille aux parents de limiter la durée durant laquelle leurs enfants surfent sur internet à la maison. Je pense que deux heures par jour, voire cinq heures par semaine est une bonne mesure."

Selon les chercheurs, il s'agit là de la première étude démontrant le lien entre la durée que l'on passe sur internet et la tension artérielle.

Une enquête précédente avait déjà établi un lien entre l'utilisation d'internet et l'asservissement, la dépression, l'obésité et l'isolement social entre autres.

La présente étude a été publiée dans le Journal of School Nursing. (IPS)

En savoir plus sur:

Nos partenaires