'Supportez différentes plates-formes mobiles'

30/07/09 à 15:30 - Mise à jour à 15:29

Source: Datanews

Dans le cadre de la gestion de leurs téléphones mobiles professionnels, les organisations doivent tenir compte de plusieurs systèmes d'exploitation. Provisoirement, le marché de ces appareils se composera en effet encore de différents systèmes, prévoient les analystes de Forrester.

Dans le cadre de la gestion de leurs téléphones mobiles professionnels, les organisations doivent tenir compte de plusieurs systèmes d'exploitation. Provisoirement, le marché de ces appareils se composera en effet encore de différents systèmes, prévoient les analystes de Forrester.

Les analystes de Forrester ont réalisé une enquête auprès de plus de 2 300 responsables ICT en Europe occidentale et en Amérique du Nord. "La lutte entre les systèmes d'exploitation mobiles ne sera pas remportée par une seule partie", dit-on.

Il ressort de l'enquête que quatre départements ICT sur dix en Europe occidentale ne supportent et ne gèrent officiellement qu'un seul système d'exploitation mobile. 24 pour cent des personnes interrogées déclarent supporter deux plates-formes mobiles et 14 pour cent en acceptent aussi une troisième. Près d'un département sur cinq n'a officiellement aucune politique en matière d'aide et de gestion des systèmes d'exploitation mobiles. En Amérique du Nord, les départements ICT sont plus souvent préparés au support de plusieurs plates-formes mobiles.

Les chercheurs conseillent aux organisations de faire une nette distinction entre les utilisateurs mobiles basés sur les tâches et ceux basés sur les informations. Les collaborateurs qui utilisent essentiellement leur téléphone mobile pour l'exécution de tâches préfèrent utiliser un appareil qui tourne avec le système d'exploitation Windows Mobile. Le personnel qui utilise des téléphones mobiles pour la communication d'informations peut également utiliser en plus un Blackberry ou un iPhone.

L'enquête montre que Blackberry OS, Windows Mobile, Windows CE et Palm OS sont les systèmes d'exploitation qui dirigent "la lutte des poches professionnelles" en Europe. Les analystes ont demandé aux répondants d'indiquer les systèmes d'exploitation mobiles qui sont officiellement soutenus et gérés à cette fin par le département ICT. Avec 66 pour cent, Blackberry est de loin la plate-forme la plus utilisée, suivie par Windows Mobile (39 pour cent). Symbian n'est supportée que par 8 % des entreprises et IPhone OS, Android et Linux ne sont quasi pas représentés.

En collaboration avec Computable

Nos partenaires