Super-ordinateurs: Cenaero et... Systemat

26/06/08 à 10:10 - Mise à jour à 10:09

Source: Datanews

Dans son dernier classement Top 500 des super-ordinateurs installés dans le monde, notre pays classe deux 'grappes': l'une chez Cenaero (qui retrouve cette année le classement) et l'autre chez... Systemat Services. Où l'on tombe des nues...

Dans son dernier classement Top 500 des super-ordinateurs installés dans le monde, notre pays classe deux 'grappes': l'une chez Cenaero (qui retrouve cette année le classement) et l'autre chez... Systemat Services. Où l'on tombe des nues...

Tous les 6 mois depuis juin '93, le site top500.org publie un classement des 500 ordinateurs les plus puissants au monde. Le logiciel de test est LinPack: un 'benchmark' contesté mais qui, à défaut de mieux, fait pour l'instant office de baromètre pour la météo mondiale des superordinateurs. Il effectue ces calculs sur des nombres d'une longueur de 64 bits. Dans sa dernière édition de juin, la Belgique classe deux 'clusters'.

Le premier, celui de Cenaero, se classe en 447e position et retrouve cette année le top 500. Il faut dire que le centre de recherche en aéronautique a investi massivement ces dernières années dans sa grappe de serveurs BladeCenter d'IBM sous Linux, au point de compter désormais près de 500 noeuds (processeurs Xeon et Opteron). Et dès cet été, un nouveau 'cluster' de quelque 2.000 noeuds sera mis en service pour atteindre quelque 5 Tflops de puissance moyenne et même 17 Tflops de puissance crête. Tandis qu'à l'horizon 2009-2010, le centre prévoit déjà un doublement du nombre de noeuds à 4.000 noeuds (le plan a d'ores et déjà été approuvé par le gouvernement de la Région wallonne qui assure le financement). Il faut dire que Cenaero envisage d'offrir sa puissance de calcul à des tiers dans le cadre de partenariats à long terme.

Mais la "grosse" suprise de ce classement se situe en 301e position où l'on retrouve chez... Systemat Services un 'cluster' HP de serveurs BL680c composé de pas moins de 2.192 processeurs. Interrogé par nos soins, le porte-parole de Systemat s'étonne, interroge son directeur IT et la direction générale, mais personne n'a connaissance d'un tel 'cluster'. Ni chez HP d'ailleurs. A l'heure de mettre sous presse, les responsables du site top500.org n'avaient pu lever le mystère.

Nos partenaires